AMOURS CROISEES / STAR CROSSED - 1.02


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Deborah Pratt Réalisation: Mark Sobel Musique: Mike Post Directeur artistique: Cameron Birnie Costumes: Jean-Pierre Dorleac

Donna Elesee: Teri Hatcher Jamie Lee: Leslie Sachs Colonel Wojiehowitz: Michael Gregory Oscar: Michael McGrady Frank: Charles Walker Harry: Ken Gibbel Dr. Gerald Bryant (Leapee): John Tayloe

 
                       

 

 
                       
     
 

 

CITATIONS (VF)

 

Sam, à Donna : "Si vous regardez mes yeux, vous verrez une autre âme."

Al, pris en faute et tiré en arrière par des mains invisibles : "Des Hiéroglyphes? Quels hiéroglyphes?! Comment j'écrirais Colonel WOOJOHOWITZ en Hiéroglyphes ?!"

Sam : "Le Watergate ? Désolé Al, je ne m'en souviens pas.
Al : Les Républicains t'adoreraient."


CITATIONS (VO)

 

Al: "Don't give me that sick puppy look... I'll never scratch you behind the ears again."

LE SAVIEZ VOUS ?

 

Scott a déclaré, à propros de la participation de Teri Hatcher dans cet épisode, qu'il l'avait vraiment trouvée très belle sur le plateau. Il s'est dit que la série commençait franchement bien  !****

 

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
-
La première fois qu'il a vu Donna Elesee, elle venait de quitter le projet Starbright. C'était aux alentours de 1984, elle avait alors 30 ans.
- Donna lui a posé un lapin le jour de leur mariage (le 5 juin, dans la chapelle d'une ancienne mission). Donna est traumatisée depuis que son père l'a abandonné quand elle avait 8 ans : par peur d'être délaissée à nouveau elle ne parvient pas à assumer une relation stable.
- Avant de devenir physicienne Donna a fait ses études à l'université de Lawrence dans la ville de Marion (Ohio) qu'elle financaient avec un petit job de serveuse au "Rochsreller".
- Sam est plutôt nul en littérature !
- Sam a entre autres un doctorat de physique et de langues anciennes (y compris les hiéroglyphes).

- Sam connait personnellement Tina :
Al : "Tu connais Tina ?
Sam : Ouais."
Donc la Tina auto-stopeuse du Pilote n'est pas la Tina qu'on connait ! *

Al :
- Dit qu'il n'a jamais eu de déceptions amoureuses, puisqu' "aucune femme ne l'a laché devant l'autel".

Le projet Quantum :
- Le Président du Comité s'appelle Waltsman. ("Il est grand, mince et porte un chapeau haut de forme ! C'est un fan d'Abraham Lincoln", dixit Al. Il voudrait que Sam soit reconnu déficient mental pour faire clôre le projet.
- But du Comité : veiller au respect des règles édictées par Sam. C'est une sorte de CSA quantique ;-)
-
Règle n°1 du PCQ : "Le voyageur du temps ne devra tirer aucun avantage de sa position pour améliorer ou détériorer sa vie".
- La lumière noire rend Al transparent.

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Mad-Dog


Histoire :
15 juin 1972, Marion (Lawrence College) Ohio / Washington. Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de Gerald Bryant, professeur de littérature anglaise à l'université, qui est poursuivi par une midinette complètement accro à lui ! Sa mission consiste à ce qu'ils ne se marient pas et à ce qu'elle sorte avec un gros lourdaud fan de karaté, pas particulièrement intelligent.
Mais Sam s'apperçoit que celle dont il est amoureux est là et, parallèlement à sa mission, il cherche à faire son bonheur.
Al quant à lui fait tout pour aider Sam, malgré la désapprobation du Comité (il n'a pas le droit d'aider Sam à changer sa propre existence).

Personnages secondaires :
- Donna Elesee : Future femme de Sam Beckett. Elle sera traumatisée par le manque d'affection d'un père parti quand elle avait 8 ans, ce qui la fera douter en l'amour.
- Jamie Lee : La petite amie du Professeur. Elle est folle de poésie (et folle tout court...)
- Oscar : Celui qui aimerait être le petit copain de Jamie Lee, mais qui, par manque de romantisme, n'arrive pas à la conquérir.
- Colonel Wojohowitz : Père de Donna travaillant pour le Pentagone, il n'a pas revu sa fille depuis 10 ans.*

Critique :
C'est le premier épisode après le pilote de la série. Et c'est vrai que ça commence bien, puisque d'entrée, cela touche directement la vie de Sam avec en parallèle la vie sur le projet Quantum. C'est aussi le premier épisode écrit par Deborah Pratt (le Pilote ayant été écrit par Bellisario). J'ai quand même deux ou trois réticences sur le fait que Sam réussit un peu trop facilement sa mission (les deux zozos dans la voiture tombent amoureux un peu trop vite !) mais dans l'ensemble, c'est un bon épisode, assez révélateur des épisodes qui suivront. Seul bémol, Teri Hatcher m'énerve, je la trouve vraiment trop... nunuche (surtout lorsqu'elle chiale dans la voiture, c'est pathétique...). Son rôle dans Loïs et Clark sera nettement mieux !

Musique :
On entend trois morceaux dans cet épisode :
- "In A Gadda da Vida" du groupe Iron Butterfly, lorsque Sam arrive en bas du bar.
***
-"Américan Pie", de Don McClean (repris plus tard par Madonna) lorsque Sam et les trois jeunes arrivent dans la station service.
-"Betcha by golly wow" par Stylistics lorsque Sam et Donna discutent dans la voiture.

Références historiques :
- La guerre du Vietnam (où le père de Donna s'aprète à partir en mission), avec des extraits TV dans l'épisode (Saïgon).
- Extraits télévisés et radiophoniques de la campagne présidentielle de 1972 traitant du Congrès des Démocrates à Washington et évoquant le Sénateur démocrate George S. McGovurn (voir photo +article)*
- Sam provoque le Watergate !

Références filmographiques :*
- La scène d'ouverture de l'épisode est une quasi réplique de celle vue dans "Les Aventuriers de l'Arche perdue", quand on voit Indy donner un cours magistral à un parterre de jolies filles dont une a peint sur ses paupières "I love you".

Acteurs à remarquer :
- Teri Hatcher
(voir plus haut) qui tiendra le premier rôle féminin de "Loïs & Clark, les nouvelles aventures de Superman"
- Michael Gregory (père de Donna) qui a joué dans le "Parrain III", "Heat" et dans un nombre impressionnant de films, téléfilms et séries. *
- Michael Mc Grady (Oscar) a joué dans "Urgences" et tient le rôle récurant du Lt Jack Keeter dans "Jag".
* Apparait également dans la 2ème saison de "24".**

Détails, pinaillages, etc... :
- On n'entendra plus parler du Comité après cet épisode, bizarre...
Sam dit que de toute manière le Comité n'a plus aucun pouvoir sur le projet, alors on peut supposer que ce Comité a été dissout faute de pouvoirs réels. *
- Le coup du "regardez moi dans les yeux" et du "elle savait comment j'aimais le cheese-burger" c'est particulièrement nul et on en avait pas vraiment besoin dans le scénario en fin de compte !
- Comment Al peut-il voir dans un placard fermé ?
- Sam appelle Al "Albert" à plusieurs reprises.
- L'effet où Al est trainé par des mains invisibles est assez sympa. Mais pourquoi ne voit on pas les deux gardes ? Puisque apparement par le suite, quand Al touche quelqu'un il relie ce quelqu'un aux ondes cérébrales et optiques de Sam...*
- En transmutant, Sam se retrouve dans un combat et se prend un coup de poing ! Comme si "Dieu, le destin ou quelque chose" voulait le punir... et ça se reproduira !
- Première fois qu'on a une réplique commençant par :
Sam : "Tu est là depuis combien de temps ?
Al : Depuis assez longtemps pour..." (dans cet épisode "pour savoir que tu pourrais construire une bombe atomique si tu le devais! ").

Quantum Leap (VO) :
- Pas de "Oh Boy !" au début de l'épisode, par contre on en a un en plein milieu quand Jamie-Lee se jette sur Sam. Et un de Al quand ils discutent dans l'escalier à la fin. *

_____

NOTES :
* Samalia ** Xeen ***
Jean-Baptiste **** extrait interview Scott Bakula (coffret DVD Code Quantum - saison 1)