LA CHUTE DE L'ETOILE / CATCH A FALLING STAR - 2.18

Producteur exécutif/Réalisation: Donald P. Bellisario Scénario: Paul Brown

John O'Malley: John Cullum Nicole: Michele Pawk Michelle: Janine Turner Manny: Ernie Sabella Charlie: Paul Sand Ray Hutton (Leapee): Michael Carl

 
                       

 

       
 

 

CITATIONS (VF)



Sam : "Mais je n'ai plus de vie à moi ! Tout ce que je fais c'est vivre la vie de quelqu'un d'autre, c'est réparer les tords qui ont été fait, adopter leur combat... J'ai l'impression d'être Don Quichotte !"

Al : "Les femmes ne comprennent rien à la sensibilité masculine."

CITATIONS (VO)


Sam: "I can't have a life. All I do is live someone elses life. I right their wrongs, fight their fights, geez I feel like I'm Don Quixote."

Sam: "I may look like him, but she was with me, my heart, my soul."

Al: "He loved pure and chaste from afar... well, that part was never big with me either."

Sam: "What matter wounds to the body of a knight errant, for each time he falls he shall rise again, and woe to the wicked! Al...
Al: Here, Your Grace.
Sam: My armour, my sword.
Al: More misadventures?
Sam: Adventures, old friend.
"

LE SAVIEZ VOUS ?

 

- Plus jeune, Scott Bakula a interprété " L'homme de la Mancha " sur scène... clin d'oeil ou coïncidence ?

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
-
A 15 ans, il était secrètement amoureux de sa prof de piano, Nicole, qui en avait alors 25. Mais il l'a perdu de vue lorsque celle-ci est partie tenter sa chance à New York.

Al :
-
Est sorti de l'orphelinat grâce au théâtre (a notament fait des tournées d'été).

Sam & Al :
- Comédie musicale fétiche : "L'homme de la Mancha"

 

SONS A TELECHARGER

 

Sam / Al - Dialogue final (VO) - WAV

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Mad-Dog

 

Histoire :
Du 21 au 24 mai 1979, Syracuse.
Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de Ray Hutton, la doublure du comédien principal d'une comédie musicale . Sa mission est de prévenir un accident fatal à la vedette lors de la 753ème représentation de " L'homme de la Mancha".
Mais Sam se retrouve impliqué dans une histoire d'amour avec Nicole, son ancienne prof de piano, et de plus, il a une peur bleue de devoir chanter sur scène.
Al quant à lui désapprouve ce que fait Sam avec Nicole, et se rappelle de sa propre expérience théâtrale.

Personnage secondaires :
- John O'Malley : Le comédien principal de "L'homme de la Mancha". C'est un bon comédien mais aussi un buveur invétéré, un dragueur, doublé d'un menteur... on se demande pourquoi Sam devrait lui sauver la vie.
- Nicole : L 'ancienne prof de piano de Sam, dont il était amoureux. Elle a aimé Ray Hutton, qu'elle a connu lorsqu'elle faisait ses classes à Jull'art (orth. ?) mais cela ne l'empêche pas d'admirer John. Elle est dans la pièce pour jouer la doublure de " Dulcinea " qu'elle remplacera à la fin de l'épisode.
- Michelle : Ex-petite amie de Ray et future ex- Dulcinea ! Elle est jalouse de Nicole, sa remplaçante.
- Manny : C'est le petit-gros-chauve qui joue le rôle de Sancho Pensa. Il n'a d'yeux que pour Michelle.
- Dolores : La grosse maquilleuse de la pièce.
- Charlie : Le metteur en scène stressé.
- Anita : La copine de John.

Critique :
Episode de comédie de moeurs, et... musicale. C'est l'un des plus agréables à regarder de la 2ème saison. Agréable, parce que sur fond de " L'homme de la Mancha " et que toute personne ayant au moins écouté la plage 10 de la BO de Quantum Leap n'est pas indifférent à cette musique. Ensuite parce que pour une fois Sam n'a pas à faire de grandes choses impossibles, juste sauver une personne, mais qu'il hésite à la sauver parce qu'il la déteste. Aussi parce que cette histoire d'acteurs sur le retour et de leur intrigue de couloir (avec le parallèle Dulcinea / Nicole, Don Quichotte / Sam), ne tombe jamais ni dans la grivoiserie, ni dans le gnangnan. Enfin, parce que c'est ça.... le théâtre !

Musique : "L'homme de Mancha"
- Extrait dès le début, chanté par John O'Malley.
- Le même parodié par John lorsqu'il entre dans le bar.
- "Dulcinea" chanté par Sam.
- "Why does he do these things ?".
- Extrait joué au piano par Sam.
- Le Medley final (qu'on retrouve réorchestré plage 10 de l'album...) mêlant l'intro, "Dulcinea", et le final.

Références musicales et théâtrales :
- Comédies musicales citées : "Variéty's", "Oklahoma", "Camelot" (et of course "The man of la mancha" - allusion à la distribution de 1973 avec Richard Kiley, Joan Diener, Irving Jacobson).
**
-L'école d'art, Jull'Art.

Références filmographiques : *
- " Une étoile est née "
(de George Cukor) : John O' Malley rappelle Norman Maine dans son rôle d'alcoolique pygmalion d'une jeune chanteuse pleine d'avenir.

Acteurs à remarquer :
- John Cullum
(John O'Malley) jouera plus tard le père de Mark Green dans Urgence. Il a aussi eu un rôle régulier de barman dans la série Northern Exposure et a réalisé l'épisode CQ " Au bout du rêve ". C'est aussi lui qui joua le rôle du patriarche Charlie Anderson dans Shenandoah, la comédie musicale qu'il a créé à Broadway et pour laquelle il a remporté un Tony Award en 1978. Le rôle a été repris par Scott Bakula en 2006 au Ford's Theater de Washington DC.

- Ernie Sabella (Manny) a joué dans la série Larry et Balky.

Détails, pinaillages, etc... :
- N'en déplaise à certaines, Sam couche enfin avec une femme dans Code Quantum. Commentaire de l'interessé : "Depuis cette nuit, elle sait que je l'aime".
- Al désapprouve la romance entre Sam et Nicole parce qu'il sait qu'il y a Donna derrière. Cela se voit par deux ou trois allusion qu'il fait à Sam, ce qui laisse présager que les auteurs avaient déjà prévu que le mariage de Sam n'avait pas été brisé.
- Au lieu de dire " merde" comme au théâtre, la traduction française les fait dire "Tu sais ce que je te dis" pour mieux coller au fameux "break your leg" (casse toi la jambe) que prononcent les acteurs américains. Or, dans l'épisode, Sam le prononce devant John avant son entrée sur scène (où il aurait effectivement dû se péter la jambe si Sam ne l'avait pas sauvé) puis, il le prononce à Manny, qui manque de se louper, dans l'escalier.
- Al a fait du théâtre étant jeune pour se sortir de l'orphelinat.
"C'est le second métier du monde. Peut-être même le premier puisque la prostitution, d'un certains point de vu, peut-être considérée comme une représentation".
- Pendant cet épisode, Sam et Al se disputent le fait que Sam puisse repartir même s'il refuse d'accomplir sa mission. La discussion n'amène à rien, puisqu'ils se contredisent finalement tous les deux.
- "L'homme de la Mancha" nous offre un parallèle criant entre le personnage de Sam et Don Quichotte et celui d'Al avec Sancho Pensa.
- La scène de fin est terrible puisque Sam / Don quichotte jette un coup d'oeil sur la salle et regarde Nicole une dernière fois avant de partir, sans regret, du sensible sans être larmoyant.
- Bravo pour la scène finale avec les acteurs, toute l'équipe de production de la série et Bellisario. Bonne idée, cela fait un générique original.

NOTES :
* Samalia ** Xeen