QUITTE OU DOUBLE / POOL HALL BLUES - 2.26

Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Randy Holland Réalisation: Joe Napolitano Musique: Mike Post Supervision de production: Deborah Pratt Coproduction: Paul Brown, Jeff Gourson & Chris Ruppenthal Photographie: Michael Watkins Directeur artistique: Cameron Birnie Costumes: Jean-Pierre Dorleac Cascades: Diamond Farnsworth Consultant musical: Velton Ray Bunch

Violet: Shari Headley Eddie: J.W.Smith Grady: Teddy Wilson Magic (Leapee): Robert "Rags" Woods

 
Emmy - Meilleure photographie, catégorie Séries dramatiques : Michael Watkins
                       

 

       
 

 

CITATIONS (VF)

Al : "Oh, Sam, arrête ! Chaque fois qu'on a à se parler, faut aller dans les toilettes des hommes, c'est dégoûtant !
Sam : Tu connais peut-être un meilleur endroit ?!
Al : ... Dans celles des dames !"

Sam, désignant la queue de billard : "Elle a un nom ?
Grady : Bethsabée.
Sam : Bethsabée...
Grady : C'est un nom vraiment adorable !
Sam : Oui, adorable.
Eddie : Bon alors, on joue au billard ou on fait un baptême ?!"

TRIVIAL QUANTUM

 

Al :
-
A fugué l'orphelinat à 10 ans et a fait la tournée des grandes villes avec "Magic", un as du billard qui l'a pris sous son aile (en fait, il l'a rencontré en essayant de lui faire les poches !). Magic est arrêté après quelques mois (pour avoir osé jouer dans une salle réservée aux blancs) et Al est réexpédié à l'orphelinat. Al dit avoir appris auprès de lui "ce que le mot générosité voulait dire". Al dit aussi ne pas avoir revu Magic depuis environ 40 ans (il a donc à peu près 50 ans au moment où il en parle...)

SONS A TELECHARGER


Sam (VF) - WAV

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Mad-Dog

 

Histoire :
Du 4 au 6 septembre 1954, lieu non mentionné.
Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de Charlie "Black Magic" Walters, un vieux mais néanmoins talentueux joueur de billard noir. Sa mission est de sauver le bar de sa petite fille Violet en remportant un match de billard. 
Mais Sam ne sait absolument pas jouer au billard.
Al quant à lui se souvient qu'il a rencontré Magic étant petit. Il enseigne donc le billard à Sam et l'aide grâce à aux simulations holographiques de son ordinateur de poche.

Personnages secondaires :
- Miss Violet :
  La petite fille de Magic, qu'elle appelle " Poupy ". Elle est belle, a une jolie voix et sait bien jouer du piano. Récemment elle a eu besoin d'argent pour remoderniser son bar et a emprunté à un usurier, Eddie Devis, qui vient réclamer son dû...
- Eddie Devis : Jeune joueur de billard afro-américain, créancier et arrogant. Violet lui doit de l'argent et il deviendra le propriétaire du bar si Magic ne la bat pas. Il est aussi attiré par Violet depuis qu'elle a l'âge de 13 ans, et aimerait bien l'avoir dans son lit en échange de la créance.  
- Le vieux Grady : Un habitué du bar de Magic, pour qui il a une admiration sans bornes. Timide et bégayant, il arrive à parler clairement et à titiller l' adversaire  pendant les parties de billard de Magic.
- Le sbire d'Eddie : C'est son bras droit, qui obéit aux ordres et use de la force pour intimider les adversaires.
- Charles Griffin : Le seul banquier noir de la ville qui refusera de faire un prêt à Sam et Violet par peur de se faire virer.

Critique :
Entre le social et le divertissant, un épisode, qui, si l'histoire ne se démarque pas énormément des autres, est parfaitement maîtrisé et dont on se régale. De très bonnes scènes, qui sur fond de réalité sociale des noirs aux USA dans les années 50 et d'histoires de pari, nous plonge dans une atmosphère baignée de salle de billard enfumée et de Blues noir américain. La musique est envoûtante, la réalisation est impeccable et l'histoire réussi à donner un rôle intéressant et nostalgique à Al. Un des meilleurs épisodes de CQ.

Musique :
- "Stormy weather" chanté par Violet à l'arrivée de Sam.
- (?) La musique jouée par Violet au piano pendant que Sam s'entraîne à la table.
-
"He'll be there (when you're feeling down)" par Sam et Violet, à quatre mains au piano (chanson composée par Scott Bakula !). 
- "Baby I don't cry over you" de Billie Holiday, lorsque Sam arrive dans la salle de billard pour son match avec Eddie.
- (?) L' extrait de jazz pendant la partie contre Eddie.
- (?) Le morceau de jazz servant de générique de fin d'épisode.

Références historiques :
- La condition des noirs aux USA dans les années 50.

Acteur à remarquer :
- Teddy Wilson
(le vieux Grady) reviendra dans l'épisode "La Belle et l'équipée sauvage" (Ernie Tyler).

Détails, pinaillages, etc... : 
-  La queue de billard de Magic s'appelle Alberta, comme sa femme. Seules cinq personnes au monde peuvent se vanter de l'avoir touchée (dont Al). C'est une sorte de fétiche pour lui.
- La queue de billard de Grady s'appelle Bethsabée (en référence ici à la belle Bethsabée qui séduisit le roi David...)
*
- Encore un détail sur les yeux de Sam...
Violet : "Comment vont tes yeux Poupy ?
Sam : Ma vue va bien.
Grady, regardant Sam : Ils ont l'air.... différents."
- Terrible scène que celle où Sam et Violet vont quémander un prêt à la banque, montrant bien à quel point il était dur d'être noir dans les années 50.
- Tout le monde s'accorde à dire que Magic devient fou lorsqu'il "croque des oignons".
- La scène où Sam arrive dans le bar pour y jouer au billard sur font de Blues est incroyablement bien filmée avec des effets de flou, et de ralentis. 
- Magic joue au billard avec 9 boules.
- Pour tous ceux qui se demandent ce que font Sam et Eddie en début de partie, il s'agit d'une règle de billard où il faut faire faire un aller retour à sa boule, la boule gagnante étant celle s'arrêtant le plus près de la bande.
- C' est bizarre que le programme Quantum ai du mal à maintenir le rayon holographique parce que le Pentagone leur pompe des ressources alors que le Pentagone est à l'autre bout du pays par rapport au Nouveaux Mexique...
- Comme par hasard, la dernière boule à rentrer se retrouve pile poil dans la configuration la plus dure à jouer au billard, car la boule est bloquée par le rebord droit du trou.
- Le regard de complicité et de bonheur entre Al et Sam lorsque la dernière boule tombe. Cette image est tellement belle qu'elle sera reprise pour illustrer les deux personnages lorsque le générique changera.
- Si l'on se fie au calendrier, le jour où Sam et Violet vont quemander un prêt à la banque est un... dimanche !
*
- Dommage qu'il n'y ai pas de scène réunissant Al et son vieux pote Magic dans la salle d'attente...
*

___________________

NOTES :
* Loleap