LA CAVALE INFERNALE / MAYBE BABY - 2.28


Producteur exécutif: Donald P Bellisario Scénario: Paul Brown et Julie Brown Réalisation: Michael Zinberg Musique: Mike Post Supervision de production: Deborah Pratt Producteurs associés: Paul Brown, Jeff Gourson, Chris Ruppenthal Photographie: Michael Watkins Directeur artistique: Cameron Birnie Costumes: Jean-Pierre Dorleac Contribution musicale: Velton Ray Bunch and Jerry Grant

Bunny McBride: Julie Brown Reed: Charles Frank Shérif Barnes: Jimmy Ray Weeks Sutton: Travis McKenna Montero: Garret Pearson Buster (Leapee): Jay Boryea
 

 

CITATIONS (VF)



Al : "Tous les bébés et tous les animaux peuvent me voir ainsi que les blondes dont le QI n'est pas très élevé."

Sam, dépité : "J'suis là pour changer un bébé !"

Sam : "Elle sait ce qu'il faut faire avec Christie !
Al : Elle saurait sûrement comment faire avec moi et pourtant c'est pas ma mère.
"

CITATIONS (VO)


Sam: "I can see it by the look in her eyes.
Al: Uh, 'scuse me, Sam, but I don't think it was her eyes you were looking at.
"

TRIVIAL QUANTUM

 

Al :
- Nouvel exemple de sa fibre écologiste : Al peste contre les couches jetables ("une cata contre l'environnement")
- A connu une strip-teaseuse à Reno (Viviane).

Le projet Quantum :
- Le bébé voit le "vrai" Sam (dixit Al).

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Histoire :
11 mars 1963, Texas. Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de Buster, videur d'une boite à gogo. Lui et son amie Bunny, strip teaseuse, ont enlevé une petite fille à son père.
Sa mission est (selon Sam) de rendre l'enfant à sa mère qui vit au Nouveau-Mexique.
Mais Bunny dit-elle toute la vérité ? Sam saura-t-il démêler le faux du vrai ?
Al quant à lui, suivant les statistiques de Ziggy, essaie de convaincre Sam de rendre l'enfant à son père.

___________________

Personnages secondaires :
- Bunny O'hare : 30 ans. Son vrai nom est Thelma-Lou Dickey. Strip-teaseuse reconnue. Légèrement mythomane mais avec un bon fond.
- Reed Dalton : Père de Christie. Escroc, il cache bien son jeu.
- Christie : bébé de Reed et Margaret.
- Margaret : mère de Christie.
- Maria : baby-sitter de Christie.

Critique :
Ce Road-Movie gentillet n'est sans doute pas le meilleur épisode de Code Quantum mais il se regarde avec plaisir, ne serait-ce que pour voir Sam affronter un nouveau né hurlant, torse nu qui plus est :-p°°°

Musique :
- My boyfriend's back, après le générique.
- Run away par Del Shannon lorsque Sam parle d'acheter un siège pour bébé (version française : Vanina ;-))
- Maybe Baby (chanson de Bunny et Buster) par Buddy Holly ?
- Dancing in the streets de Martha and the Vandellas
- Le slow dans la camionnette à la fin : sometimes we fly quelque chose..

Références culturelles :
- Bonny and Clyde (Sam appelant Bunny, Bonny...)
- Thelma et Louise (le vrai nom de Bunny étant Thelma Lou Dickey)
- J'ajouterais bien 3 hommes et un bébé mais bon...

Acteurs à remarquer :
- Julie Brown (Bunny) qui a co-écrit cet épisode avec son frère Paul (co-producteur et scénariste récurant de la série) est également chanteuse.
- Charles Frank (Reed Dalton) : Jimmy Markham dans la Loi de los Angeles, Jack Benchfield dans Corky un enfant pas comme les autres.
- Garret Pearson, le barman de Tequila sunrise.
- L'acteur au cochon : Carmen Filpi, vu dans le rôle de Fred dans "Quoi de neuf Docteur ?" / "Growing pains" (le clochard un peu bizarre).

___________________

Détails, pinaillages, etc... :
- Dans la version originale il y a un jeu de mot sur le "oh boy" qui passe totalement à la trappe en VF. Sam dit "oh boy" et Bunny lui répond que c'est une fille. La VF nous donne ça :
Sam : "oh bravo !"
Bunny : "Regarde ses petits yeux tout ensommeillés" :(
- Sam se retrouve encore une fois torse-nu, ce qui n'est pas pour déplaire mais on peut s'interroger sur la justification de cette scène ;-)
Par contre j'ai remarqué comme une petite cicatrice sur son torse côté droit... Enfin il me semble, c'est pas comme si j'avais passé mon temps à regarder son torse hein ! ;-)
- Sam ne suit pas les consignes de Ziggy et se fit entièrement à son intuition.
- Al chante encore une chanson à un enfant et est une fois de plus doublé :-(
- Une strip-teaseuse qui fait son strip-tease en soutient-gorge je trouve ça bizarre :-))
- Cet épisode est étonnement proche de "Freedom" / "Aux portes de la mort". Non seulement le paysage et la camionnette (avec sa déco façon peau de vache) sont les mêmes mais on retrouve les ingrédients scénaristiques suivants : arrêt dans une épicerie et vol, vol de voiture, problème respiratoire d'un des passagers et résolution du problème avec les moyens du bord. Seule la fin diffère.
- Sam et Bunny font halte au "gunfighter motel" ;-) *
- Dans la catégorie un hologramme n'a pas d'ombre : lorsque Sam est dans la chambre du motel, avec l'éclairage l'ombre d'Al n'arrête pas de passer sur le torse nu de Sam... *
- L'epinephrine (en vo) c'est de l'adrénaline en français (mais ça c'est pour le coeur ! ). Sam parle de norepinephrine (en vo), qui devrait devenir noradrénaline en français, sauf qu'à l'époque ça s'appellait néosynéphrine. *
*

 

NOTES :
* Loleap ** Xeen