LA FAMILLE AVANT TOUT (2/2) / THE LEAP HOME, PART TWO - 3.32


Producteur exécutif/Scénario: Donald P. Bellisario Réalisation: Michael Zinberg

Tom Beckett: David Newsom Maggie Dawson: Andrea Thompson Colonel Deke: Ernie Lively Dempsey: David Heyward Doc: Richard Whiteside Titi: Tia Carrere Herbert "Magic" Williams (Leapee): Christopher Kirby

 
Director's Guild of America - Meilleure réalisation d'une série dramatique : Michael Zinberg
Emmy - Meilleure photographie, catégorie Séries dramatiques : Michael Watkins
Emmy (nomination) Meilleur second rôle dans une série : Dean Stockwell
                       

 

       
          (ph. tournage) (ph. tournage) (ph. tournage)        
 

 

CITATIONS (VF)



Maggie : "Dites à Ping-Pong de se détendre."

Sam : "Phoque 1 ici bravo."

Al : "oh zut. Elle a mis un pyjama."

Sam, affligé : "J'ai changé une vie contre une vie."

Al : " J'étais libre... Dans ma tête."

Tom, à Sam/Magic : " On est le 9 avril et j'suis toujours en vie ! Grâce à toi p'tit frère !"

LE SAVIEZ VOUS ?

 

- Les uniformes vus dans cet épisode ont réellement été porté au Viet-Nam ! *

- La scène de ski nautique avec l'hélico devait normalement se faire avec un simple bateau. Malheureusement, il n'était plus disponible le jour du tournage... et ils ne trouvèrent qu'un hélico pour le remplacer ! Cette scène, très impressionnante et périlleuse, a été tourné avec le doubleur en titre de Scott Bakula, Diamond Farnsworth (qui est également le coordinateur des cascades sur le tournage).

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
- Tom a fait Annapolis.
- Tom est parti en décembre 1969 au Vietnam et devait mourir 5 mois seulement après au cours de l'opération Lazare, trahie par une vietnamien qui les a mené dans un guet-apens.
- Sam change l'histoire : Son frère, le Lieutenant Tom Beckett ne meurt plus au Vietnam le 8 avril 1970 (on sait juste qu'il ne meurt pas ce jour là, on ignore ce qu'est son avenir). Mais une journaliste est tuée à sa place.

Al :
- La journaliste tuée recevra à titre posthum le prix Pullizer pour la dernière photo qu'elle a pu prendre, celle d'un prisionnier américain, Al. L'opération Lazare consistait à libérer des prisonniers de guerre américains, Al faisait parti de ces prisonniers, après l'intervention de Sam, il restera encore 5 ans prisonnier au Vietnam. Sam n'a rien changé pour lui.

++

 


Le personnage de Maggie Dawson n'est pas sans rappeler l'illustre photographe Dickey Chapelle.
Dickey Chapelle est l'une des premières femmes photographes à intégrer la Navy pour couvrir le débarquement d'Okinawa lors de la seconde guerre mondiale. Cette correspondante de guerre prend contact dès 1957 avec des membres du FLN (Front de Libération Nationale) et va montrer, lors d'un reportage dans le maquis, l'organisation de la rébellion algérienne. Réputée pour sa témérité et son audace, elle mourut en 1965 au Vietnam après avoir sauté sur une mine en accompagnant des Marines dans une mission de sabotage.

 

BLOG

 

Thomas :
Comment expliquer le sens de la phrase finale prononcée par Tom ? : "On est le 9 avril et je suis toujours vivant. Grâce à toi p'tit frère" ; alors qu'il voit Sam comme étant Magic...

Thierry :
Je crois qu'on peut voir ça comme une manière amicale de la part de Tom, de remercier "Magic", dont il est tout de même le chef, non ?

Amiral :
Je dirais qu'il s'adresse à son frère par la pensée (en pensant à voix haute, certes...), car dans la Partie 1, Sam, dans son propre rôle à 15/16 ans, lui avait fait promettre la prudence pour le 8 avril... Il dit ça sans vraiment s'adresser à Magic, naturellement.

Thierry :
Je suis d'accord à ton interprétation : Tom pense à voix haute !

Xeen :
En VO : "Hey, hey... it's midnight! It april 9th and I'm still alive. Thanks to you, little brother."
Et pourquoi ne pas le prendre au sens littéral ? Magic est black, en anglais c'est donc un "brother/bro" à l'époque, l'expression existait déjà - sans sa connotation négative.

Amiral :
Oui, en effet.
Et aussi, on pourrait considérer que Magic est son "frère d'armes".
Alors "petit frère", c'est amical.

 

SONS A TELECHARGER

 

Al / Sam "j'étais libre" (VF) - WAV

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Histoire :
7 Avril 1970. Vietnam.
Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau du radio deuxième classe Herbert "Magic" Williams. Sa mission est d'assurer la réussite d'une opération militaire qui doit avoir lieu le jour suivant et durant laquelle son frère a trouvé la mort.
Mais Sam est persuadé qu'il peut cette fois-ci sauver son frère.
Al quant à lui essaie d'aider Sam en découvrant en quoi consiste cette mission.

Personnages secondaires :
- Tom Beckett : frère de Sam. Vu précédemment dans Leap Home 1, épisode dans lequel il a promis à son petit frère Sam de rester planqué dans le trou le plus profond le 8 avril 1970 (date de sa mort). Il sort d'Annapolis (comme Magnum), Lieutenant dans la marine.
- Maggie Dawson : reporter qui est prête à tout pour obtenir le Pulitzer et qui n'a pas froid aux yeux. Son surnom : Gros yeux.
- Colonel Deke : a fait West Point, armée de terre.
- Herbert "Magic" Williams : le leapee. On apprend qu'il est le porte-bonheur de l'escadron du lieutenant Beckett car il est le seul rescapé
d'une attaque vietnamienne survenue lors de son arrivée.

Critique :
Splendide épisode où encore une fois les liens entre Sam et Tom sont au premier plan. La guerre du Vietnam est impeccablement rendue, Bellisario s'y étant plus d'une fois frotté dans sa précédente série Magnum Pi.

Musique :
- Wild Thing (écrit par Chip Taylor)

Références historiques :
- La guerre du Vietnam bien-sûr.
- Écoles militaires (Westpoint et Annapolis)
- Mort de Kennedy et salut au drapeau de John-John lors de l'enterrement.

Références filmographiques :
- Apocalypse Now, Platoon (enfin quand on connaît l'opinion de Bellisario sur Oliver Stone on peut en douter) et toute la pléthore de films sur
le sujet.
- M.A.S.H. de Robert Altman (Palme d'or 1970), comédie traitant de l'absurdité de la guerre. **

Acteurs à remarquer :
- Andrea Thompson (Maggie Dawson) et revue dans Dreams et joue un rôle récurrent dans Jag (Cmdr. Allison Krennick).
- Tia Carrere (Ti-Ti) célèbre Sidney Fox.
- Patrick Warburton (Blaster) a joué l'agent T dans Men in black.
- Rich Whiteside (Doc) revu dans A leap for Lisa et dans JAG.
- Rodney Kageyama (Choo Choo) revue dans LHO (Joda) et dans Tequilla et Bonetti.

Détails, pinaillages, etc... :
- La musique du générique démarre après les images.
- Al a mis une tenue de circonstance : sa tenue d'amiral, qui lui va fort bien d'ailleurs.
- Tom bien que joué par un acteur plus jeune, semble vraiment être l'aîné, le rapport aîné-cadet est très bien rendu par Scott Bakula, qui, il faut le
souligner, a toujours un air un peu gamin, même dans sa façon de courir ;-)
- Al dit qu'il ne peut consulter les missions secrètes et qu'elles datent de plus de 25 ans. Nous voilà donc en 1995. Dans leap home selon Sam nous étions en 1991.
- Le lieutenant Beckett fait parti des "Phoques" qui se reconnaissent à deux détails : ne portent pas de sous-vêtements et ne boutonnent pas le premier bouton de leur short.
- En anglais il s'agit des Navy Seals (les phoques rattachés à la Marine) ; en français l'équivalent s'appelle les Marsouins.***
- Sam fait un sacrifice qu'on oublie souvent quand on lui reproche l'épisode avec Beth : il décide de sauver le colonel Deke en sachant que s'il y
parvient il ne pourra probablement pas sauver son frère. Comme le dit Al, quel cran !
- Le nom de l'hélico est Deke's dragon
- Premier épisode où Sam tue une femme : la vietnamienne.
- On apprend que les mourants voient Al. Maggie en voyant Al le reconnaît comme l'homme qu'elle a pris en photo et murmure "Pulitzer". Elle l'obtiendra justement avec la photo de Al.

___________________

NOTES :
* "Quantum Quarterly", n°8 (1991) : interview de Jean-Pierre Dorléac - créateur des costumes.
** L'Amiral *** Xeen
++ Stéphanie