CONCERT HARD ROCK / GLITTER ROCK - 3.47


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Chris Ruppenthal Réalisation: Andy Cadiff

Dewayne: Peter Noone Flash: Jonathan Gries Philip Silbart: Christian Hoff Nick: Robert Bauer Tonic (Leapee): Bruce Michael Paine

 
Emmy (nomination) - Meilleurs costumes pour une série : Jean-Pierre Dorléac
                       

 

             
 

 

CITATIONS (VF)

 



Al, exaspéré : "Tu jettes hors de ta chambre le fantasme de tout homme digne de ce nom. Des fois, je me demande ce que tu as dans le pantalon !"

Sam à Al, qui lui conseille de casser sa guitare : "Avec ma chance, ils vont en redemander et je serais sans guitare et tout nu."

Al, fin limier : "Je savais que c'était lui depuis le début."

Sam, désespéré : "Je ne suis pas comme ces gens-là. Quand j'étais jeune, je chantais Simon et Garfunkel."

Al : "Ou alors tu fais du Townsend.
Sam : Où ?
Al : Sur scène !
Sam : Quoi donc ?
Al : Who.
Sam : Où quoi ?
Al : Townsend.
Sam : Où ?
Al : Oui, c'est ça, Peter Townsend, du groupe des Who !
Sam : Mais où quoi ?
Al : Laisse tomber !"


CITATIONS (VO)


Sam: "This is demeaning to them. This is worse than when I was a Chippendales dancer!
Al: But they're dying to be demeaned with you! Repeatedly!
"

LE SAVIEZ VOUS ?

 

- Malgré l'impression de foule pendant le concert... il n'y avait pour cette scène que 35 figurants.

- Dans la version syndiquée américaine, la plaisanterie sur les Beatles (dans la limousine) a été coupée...

- Lors d'une leapcon, Scott Bakula expliquait que le pantalon en lamé moulant qu'il a dû porter dans l'épisode est certainement le vêtement le plus inconfortable qu'il lui a été donné de revêtir pour les besoins de la série. Outre le fait qu'il était glissant et avait tendance à se trouer, il pesait en effet dans les 15 kilos !!

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
- Joue de la guitare électrique.

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Xeen

 

Histoire :
12 avril 1974. Sam se retrouve sur scène acclamé par 80.000 personnes. Il a pris l'identité du chanteur du groupe de glam rock anglais King Thunder. D'après Ziggy, il est là pour éviter à Jeffrey "Tonic" Mole d'être poignardé à la sortie d'un concert.
Le problème est que Sam est sur le devant de la scène et les suspects sont nombreux : outre Flash qui lui reproche de lui faire de l'ombre, il y a ce fan qui se prétend son fils Quand il échappe à un accident, Al perd les pédales.

Critique :
Un épisode assez terne en dépit des paillettes : très drôle à certains moments mais totalement plombé par une intrigue à tiroirs cousue de fil blanc. Le phénomène groupe/groupie reste anecdotique et mal exploité au profit d'un mélo convenu, excellent tremplin pour la petite larme finale.
Bakula interprète encore une fois avec talent les morceaux composés spécialement pour l'occasion qui font bien plus penser à Queen qu'à Kiss. A voir pour sa performance impeccable, les costumes et les maquillages somptueux.

Musique :
- "Rock the Redhead" et "Fate's Wide Wheel", qui ont été écrit spécialement pour l'épisode.
- "Hot Spot" (à la guitare).
- "Mrs Brown you've got a lovely daughter" par Herman's Hermits, lorsque Sam est dans le bureau avec Dwayne.

Références historiques :
- Les assassinats (ou tentatives) : Reagan et John Hinckley Jr, Lennon et Mark David Chapman (que Sam semble avoir oublié).

Références culturelles :*
- Simon & Garfunkel
- Jimmy Hendrix dont on rappelle ici une des particularités : casser ses guitares.
- Milly Vanilly, groupe qui a eu énormément de succès en son temps et dont on appris que les deux chanteurs ne faisaient en fait que du play-back sur les disques et qui se sont ridiculisés quand ils ont chanté en concert. Ca avait fait beaucoup de bruit à l'époque.

Références filmographiques :
- "Taxi Driver"
cité par Al.
- "This is Spinal Tap" (justement !).
- "The Rose" avec Bette Midler, dédié à la vie de Janis Joplin, laquelle comme Tonic/Sam mélangeait musique-drogue-alcool. Les concerts de rocks sont quasiment recréés à l'identique de ceux du film de par leur éclairage et leur mise en scène.*

Acteurs à remarquer :
- Jonathan Gries
jouait Roscoe dans "La main droite du Seigneur".
- Christian Hoff apparaîtra dans un épisode de JAG.
- Robert Bauer, qui outre le personnage de Kunivas dans Star Trek TNG, a participé à la grande aventure de "This is Final Tap" et joué dans un groupe au côté de Michael "Worf" Dorn !!
- Peter Noone (Dwayne) est un ancien du groupe Herman's Hermits, à qui l'on doit le tube "No milk today" (voir clin d'oeil dans la rubrique musique ci-dessus !)

Détails et pinaillages :
- La date du leap est probablement fausse. Al dit à Sam qu'il doit être tué à la sortie du concert qui aura lieu trois jours plus tard. Ce qui donnerait le 15. Or, la liste des concerts donne le suivant le 24. La vraie date est donc probablement le 21 et non pas le 12.
- Tonic veut s'acheter une ferme dans l'Utah.
- Priscilla, la mère de Philip est venue voir Jeffrey dans les coulisses avant le fameux concert de 1957 d'où il est sorti directement aux urgences pour overdose de vodka (d'où son surnom). Les deux hommes ont la même particularité : un voile de peau entre les deux derniers doigts de la main.
- Le titre original Glitter Rock est bien plus approprié au groupe (littéralement Rock à paillettes).
- Sam a vraiment du mal à repousser les femmes qui se jettent sur lui, c'est dingue c'est quand même pas compliqué pourtant ? Il met toujours un temps infini, c'était pareil dans Americanization of Machico. Ca m'énerve ce tripotage de Sam non consentant ;o)
*

 

NOTES :
* Samalia