COEUR DE CATCHEUR/ HEART OF A CHAMPION - 3.50


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Tommy Thompson Réalisation: Joe Napolitano

Ronnie: Jerry Bossard Lamar: Don Hood Sherry: Deborah Wakeham Lotty: Angela Paton Terry (Leapee): Jeff Hochendoner

 
                       

 

           
 

 

CITATIONS (VF)


Sam, après son 1er combat : "Si c'est ça le frisson de la victoire, je ne tiens pas à connaître l'angoisse de la défaite."

Al, parlant d'un catcheur : "C'est drôle, c'est la première fois que je vois un marteau pilon se déplacer tout seul."

Al : "Tu vois, Sam, sur ce genre de type, la télévision a une mauvaise influence."

Sam, qui essaie d'échapper à une jolie femme mariée : "Qu'est-ce que vous croyez qu'il fera s'il vous trouve ici dans cette tenue ?
Sheri : Après ou avant qu'il t'ait tué ?"

Al : "C'est pas un plan, c'est un suicide."

Sam, à bout de ressources pendant le combat : "Il faut que je l'endorme en privant son cerveau d'oxygène !
Al : Quel cerveau ?"

CITATIONS (VO)

 

Al : "There's some women that get a thrill out of watching men suffer. Trust me on this, I've been married to most of them."

 

 

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Xeen


Histoire :
A partir du samedi 23 juillet 1955 en Géorgie.
Sam se retrouve sur un ring, attaqué par un géant qui menace de l'écrabouiller. Grâce à un coup de pied retourné, il se débarrasse de l'assaillant et gagne le combat.
Il vient de transmuter dans la peau d'un jeune catcheur, Terry Sammis, alias Nicholas, qui vient de reformer l'équipe des Bulldozers de l'Est avec son frère Ronnie.
Sam doit non seulement remporter le titre pour honorer la parole de Ronny à son frère Frank, mais aussi sauver la vie de Ronny qui mourra sur le ring s'il n'intervient pas.
Mais pour cela, il faut qu'il échappe à la vindicte de Carl Shilo qui se prépare à le tuer pour avoir regardé sa femme.

Personnages secondaires :
- Ronny Sammis alias Ivan a la trentaine et une santé défaillante. Rien ne l'arrêtera dans sa course au titre de champion, même pas la crainte d'y perdre la vie. Il a promis à sa femme d'arrêter le catch s'il remporte le titre.
- Carl Shilo est le challenger des deux frères. Il devait rencontrer les Mongols qui ont déclaré forfait pour cause de bagarre avec les forces de l'ordre.
- Lottie Sammis : la mère. C'est l'imprésario et le cerveau de l'équipe. Elle se charge de tout organiser et de gérer la carrière de ses fils. Prête à tout pour accomplir les veoux de son mari disparu, quitte à sacrifier ses propres enfants, elle n'est cependant pas insensible.
- Sheri Shilo : l'allumeuse de service. Elle drague dans le seul but de déclencher la colère destructrice de son époux costaud et bas de plafond. Son chemin est pavé d'estropiés et de paralytiques.
- Myra et Hank : la femme et le fils de Ronnie. Myra soupçonne le mauvais état de santé de son mari. Mariée à Ronnie depuis 8 ans. Hank sera lutteur et décrochera une médaille d'argent aux JO.
- Lamar : l'organisateur du tournoi.

Critique :
Un épisode qui manque de rythme tout en restant très distrayant. Les situations sont stéréotypées à l'extrême et persillées de pointes de misogynie bien senties.
Le combat final traîne en longueur. On aura remarqué que Scott Bakula a fait de l'exercice depuis "Un saut sans filet". Quant à Al, il est pratiquement inutile mais réussit à caser un maximum de bons mots en un temps record.
La chute ravira les messieurs, mis à mal par le comportement de Sainte Nitouche de Sam qui continue à se comporter comme l'antithèse de Al.

Musique :
Musique country à tous les étages.

Références historiques :
- La guerre froide et la peur que ressentaient les américains face à l'ennemi bolchevique susceptible d'attaquer à tout moment (tiens, ça rappelle des trucs).
- Les dossiers médicaux sont difficilement accessibles même pour Ziggy.

Chronique anachronique :
- Sam est médecin. Il parle d'utiliser doppler et scanner pour établir un diagnostic sur Ronny.

Références culturelles :
- Seuls les matches de championnat ne sont pas truqués. Cependant, l'organisateur demande aux Bulldozers de l'Est de se coucher : ils ne peuvent pas gagner car ils sont déguisés en soviétiques (costume rouge avec faucille et marteau). Le public ne le supporterait pas.
- Il s'agit d'un "wrestle-thon" organisé pour passer à la télévision.
- La télévision est perçue comme source de violence (c'est ce que dit Myra, la femme de Ronny).

Acteurs à remarquer :
- Deborah Wakeham a joué dans "Major League" (1989) mais il s'agissait du premier volet de la trilogie. Scott Bakula a, lui, tourné dans le dernier opus "ML: Back to the Minors" (1998).

Détails, pinaillages, etc... :
- Sam leape au beau milieu d'un ring de catch et se retrouve face à l'Exécuteur qu'il met K.O. en utilisant une technique de corps à corps interdite ("tes galipettes"), terminant le combat au bout d'une minute et demie au grand dam de l'organisateur.
- A eux deux, les deux frères pèsent 255 kilos contre 262 aux Shilo du Texas (il s'agit de catch à quatre).
- Les deux frères sont originaires de l'Arkansas. Leur père était catcheur lui aussi sous le pseudonyme de Massacreur Sammy Sammis. Avec Frank, mort dans un accident de voiture la semaine précédente, ils étaient devenus prétendants au titre.
- Ronny est atteint d'une sténose mitrale due à une affection qui a failli le tuer durant l'enfance (rhumatismes articulaires), avant la naissance de Terry.
- Pour une fois, Al n'est pas spécialiste du catch à quatre. Mis à part dévoiler à Sam le but de sa mission, il se contente de faire potiche.
- A ne rater sous aucun prétexte, la scène où Sam se réfugie dans son placard au vestiaire pour échapper à un méchant catcheur. Assez croustillante, la drague par Mrs Shilo dans la caravane de Terry-Sam.