LE MATCH DE LA DERNIERE CHANCE / PLAY BALL - 4.54


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Tommy Thompson Réalisateur: Joe Napolitano

Chucky: Neal McDonough Margaret Twilly: Maree Cheatham Bunny: Courtney Gebhart propriétaie: Don Stroud Billy: Michael Bellisario Doc Fuller (Leapee): Owen Rutledge

 
                       

 

           
 

 

CITATIONS (VF)

 


Sam au cochon :
"J'espère que t'as pris tes précautions."

Al, regardant le même porc : "J'espère qu'il y pas de boudin au déjeuner."

Sam parlant de Chucky : "J'ai connu des gars en pétard, mais alors lui, il les bat tous."

Sam : "Est-ce qu'il y a quelque chose que tu n'as jamais fait ?
Al : Non ! Non attends il y a bien ces jumelles au club de remise en forme...
Sam : On fait comme si je n'avais rien entendu !"

Mme Twilly à propos de son défunt époux : "Il me barbotait mes sous-vêtements et il se prenait pour Judy Garland."

CITATIONS (VO)



Al: "That's fine if it was a hand grenade, but it's a baseball. You've gotta treat it like a woman.
Sam: Why does everything always come down to being a woman?"

Chuckie: "I'd'a been in a lot of trouble if Doc here hadn't'a made that leap.
Al: You can say that again, kid.
"

TRIVIAL QUANTUM

 

Al :
- Al a été lanceur quand il jouait au baseball pour la Navy. Il avait réussi la meilleure moyenne de toute la saison.
- Sam raconte sa rencontre avec Al. La première fois qu'il l'a vu, il était saoul et colère. Il faisait partie du projet Star Bright et se battait à coup de marteau avec une machine à café qui lui avait piqué sa monnaie. "Le gouvernement avait décidé de te virer mais je les en ai empêchés parce que je savais que derrière l'alcool et la rage, il y avait un type sensationnel."

Le projet quantum :
- Al nous livre un peu de l'apparence de l'interrogateur : "C'est écrit en rose sur vert, en rouge sur bleu, en orange sur..."

 

 

LA CRITIQUE DE : Xeen


Histoire :
Du 6 au 9 août 1961, au Texas. Sam se transmute dans la peau de Lester "Doc" Fuller au beau milieu d'un match contre les Tornados. C'est le lanceur de Mustangs qui disputent la finale de Minor League trois jours plus tard.
D'après Ziggy, il est là pour permettre à Doc d'être sélectionné en première League à New York. Grâce à l'aide d'Al, il parvient piètrement à tenir sa place au sein de l'équipe mais découvre bientôt que sa mission est toute autre.

Personnages secondaires :
- Charles "Chucky" Meyewick : le meilleur lanceur des Mustangs depuis un moment. Boit beaucoup. Très sûr de lui. Il est viré de l'équipe pour avoir été surpris avec la fille de la patronne. D'après Sam, il lui fait penser à Al.
- Mrs Margaret Twilly : la propriétaire des Mustangs. A succédé à ce poste à la mort de son mari. Entretien une relation intéressée avec Doc.
- Sa fille Bunny : aguiche les joueurs mais elle est amoureuse de Chucky.
- Le coach Edwards : profil typique de l'entraîneur, grande gueule et coeur sur la main qui mâche sa chique.
- Warren Monroe : le père de Chucky. Il a abandonné femme et enfant et a changé de nom. Suit la carrière de son fils avec attention. Il a même constitué un press book.
- Le sélectionneur Fitzpatrick : vient au match de finale pour trouver du sang neuf pour les Yankees de New York.

Critique :
Un épisode mineur de Code Quantum qui joue sur le registre des bons sentiments et du mélo en sacrifiant au dieu baseball. Aucun cliché n'est épargné au spectateur et des images d'archive ponctuent le propos. Dommage. Un peu de légèreté aurait été bienvenue.

Musique :
- "Travellin' Man" par Ricky Nelson dans le "diner".

Chronique anachronique :
- Pete Rose a fait ses débuts en avril 1964 (plus d'infos).

___________________

Références culturelles : le baseball !!!!
- Sandy Kovac, joueur légendaire.
- Quand le coach s'émeut parce que l'immigration emmène ses joueurs mexicains sans papiers, il semble vouloir dire que quand il s'agit de baseball tout est permis.
- Pour plus d'infos sur le baseball, le site de l'équipe des Barracudas !

Références filmographiques :
- "The Bull Durham"
(Duo à trois) : un ancien joueur de Major League échoue dans un club minable et doit coacher une tête de mule, bornée et ultra-douée. Il finira entraîneur tandis que son protégé rejoindra le circuit. Vaut surtout pour l'extraordinaire numéro de Susan Sarandon.
- Evidemment "Major League: Back to the Minors" avec Scott Bakula.

Acteurs à remarquer :
- Don Stroud
est un vétéran de la télévision. Il serait plus facile de faire une liste des séries auxquelles il n'a pas participé !
- Neal McDonough a joué dans Murphy Brown et JAG. Il a joué récemment dans "Band of Brothers" et "Minority Report".
- Maree Cheatham est un visage bien connu du petit écran (Côte Ouest, General Hospital, The Days of Our Lives).

Détails, pinaillages, etc... :
- C'est la 1ère finale de Minor League à laquelle participe les Mustangs depuis 24 ans ! Ils la disputent contre les Eagles.
- Doc Fuller était un lanceur prometteur à Chicago. Il brisa sa carrière en tuant un joueur de 21 ans pendant un match contre Détroit. Il a alors quitté le circuit et s'est réfugié au Mexique (rien d'étonnant donc qu'il refasse surface au Texas). Apparemment très désargenté, il dort sur la banquette des vestiaires. A la date du saut, il a 33 ans.
- Doc Fuller porte des lunettes comme Scott Bakula ;o)
- La mascotte du club (Milo) est un cochon.
- Sam ne réussit qu'à faire renvoyer Chucky et Doc en voulant empêcher le renvoi du premier.
- Sam aurait préféré jouer au baseball plutôt qu'au basket parce que l'ambiance y est meilleure.
-
Al : "Tu as tellement bon coeur que tu sauverais la Terre et sa banlieue." Il ne croyait pas si bien dire puisque c'est ce que fait désormais le capitaine Archer ;o)
- Lorsqu'Al tente de mentir à Sam, le handlink le rappelle bruillement à l'ordre : le détecteur de mensonges de Ziggy semble encore plus efficace qu'un nez qui s'allonge ;-)*

___________________

NOTES :
* Loleap