CAUCHEMARS / DREAMS - 4.60


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Deborah Pratt Réalisateur: Anita Addison

Pamela Roselli: Joycelyn O'Brien Dr Crane: Alan Scarfe Jack Stone (Leapee): David Gene Garrison

 
Emmy (nomination) - Meilleur acteur dans une série dramatique : Scott Bakula
Emmy (nomination) - Meilleure photographie d'une série : Michael Watkins
                       

 

         
 

 

CITATIONS (VF)

 


Al : "Salut Sam... mais t'es branché sur quelle chaîne là ??!!"

Sam : "Il a pas tué sa femme sans raison, où il est allé, qui il a vu, qu'est-ce qu'il a mangé le soir ?
Pamela : Ou qui."

CITATIONS (VO)


Al: "Ah, jeeez louise!
"

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Histoire :
28 Février 1979, Californie, Malibu. Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau du policier Jack Stone. Sa mission : élucider le meurtre de Janice DeCaro, atrocement mutilée.
Mais Sam a des visions cauchemardesques, réminiscences de l'esprit du leapee qui l'empêchent d'ouvrir une porte derrière laquelle semble se cacher la vérité.
Al quant à lui s'inquiète de l'état mental de Sam et l'aide comme il peut à avancer dans son enquête, car la prochaine victime est Sam lui-même !

Personnages secondaires :
- Pamela Roselli :
Coéquipière de Jack Stone, elle semble nettement moins troublée que son partenaire par le meurtre de janice, pourtant atroce. Ca dénote un sacré tempérament. Apparemment elle entretient une relation plus amicale que professionnelle avec son équipier.
- Dr Mason Crane : Psychiatre de Mr DeCaro et de sa femme mais aussi de plus de la moitié de la ville où il consulte. Il entretenait une liaison avec Janice DeCaro. Très doué pour l'hypnose.
- Peter DeCaro : mari de la victime, Janice Decaro. Sa femme le trompait avec le Dr Mason Crane. On l'a retrouvé dans sa chambre avec un revolver sur la tempe le soir du meurtre de sa femme. Cela en fait le suspect idéal. Originellement, il a été condamné à mort pour le meurtre de Jack Stone.
- Lea Decaro et P.J. DeCaro : les enfants de Peter et Janice. Le garçon a assisté au meurtre de sa mère, et caché sa soeur, qui n'a donc rien vu.

Critique :
Cet episode est assez étrange, vraiment à part dans la série, il ne ressemble à aucun autre. Il ne dénonce rien, ne joue absolument pas sur l'humour, accumule les images violentes voire gores et remplit parfaitement son rôle : mettre mal à l'aise. C'est un hommage aux thrillers tel que Pulsions, Psychose...

Références filmographiques :
- "Pulsions"
de Brian De Palma, où un psychiatre hypnotise ses patients pour leur faire commettre des meurtres en série. Sam a des flash-back comme l'héroïne de Pulsions.
Pulsions : Une femme chaussée de lunettes noires, sème la terreur en massacrant les patientes d'un psychiatre réputé. Ce film de Brian de Palma avec Angie Dickinson et Michael Caine (1980) était un hommage avoué à Psychose.
[fiche Allociné]
- "L'exorciste"

Acteurs à remarquer :
- Noley Thornton : Erica Steele dans Beverly Hills (la soeur de Dylan) et aussi Heidi dans un téléfilm qui passe en boucle à Noël sur M6.
- David Gene Garrison : il a très peu tourné mais a réussi l'exploit de jouer dans Dreams de QL et dans un téléfilm nommé Nightmares (cauchemars)

Détails, pinaillages, etc :
- Al sort plusieurs jurons informatiques : "nom d'un microcircuit", "nom d'une puce électronique"
- Quand Sam regagne sa maison dans sa voiture, l'ombre portée de ses lunettes est assez bizarre, ça lui fait une sorte de "v" sur le front.
- Jack Stone a été retrouvé éventré, le 2 mars 1979. Son assassin officiel était le mari de Janice DeCaro, Peter, qui a fini sur la chaise électrique.
- La scène où Sam fait des cauchemars nous montre un Sam dormant en caleçon. Or on avait appris dans l'épisode "Un saut sans filet" qu'il dormait nu. C'est bien la preuve qu'il n'est plus tout à fait lui-même ;-)
- Al dit que Ziggy a eu du mal à retrouver Sam car celui-ci a l'esprit brouillé. La dernière fois que c'est arrivé c'était dans Shock Theater suite à un électrochoc. Là c'est parce qu'un souvenir marquant du passé de Jack Stone est resté dans le passé : Sam a l'impression qu'il y a quelqu'un d'autre dans sa tête, qu'il est comme possédé par un souvenir qui ne lui appartient pas et le perturbe. A plusieurs reprises il parle de lui comme s'il était Stone et parle de Sam Beckett comme si c'était quelqu'un d'autre : "Sam n'est pas flic" dit-il notamment. Mais il se présente aussi au Dr Mason en disant "Sam" au lieu de "Jack Stone". Ce qui ne lui arrive pas le reste du temps. Encore une preuve de son étrange sentiment de possession, d'être deux dans un seul corps. C'est pour cela qu'il est très nerveux et est mort de peur : il est vraiment persuadé que c'est lui qui va mourir.
- Sam fait une allusion à Leap Back, il dit que ce qu'il ressent ressemble à ce qu'il a ressenti quand Al et lui ont transmuté ensemble. Ce à quoi Al répond qu'il ne s'en souvient pas. Le renversement du Swiss-cheese est assez amusant ;-)
- Al dit qu'ils se trouvent 20 ans plus tard. C'est donc une confirmation que le futur est bien en 1999.
- Quand Sam consulte l'agenda de Peter DeCaro, on entend le bruit des pages qu'il tourne sauf qu'on continue de l'entendre même quand il a cessé de tourner les dites pages.
- On apprend que le coeur de Janice a été éviscéré. Le Dr Mason Crane affirme que c'est une réaction "normale" de psychotique, en retirant le coeur de celle qu'il aime, il nie qu'elle ait pu le lui retirer en le quittant. En quelque sorte son coeur lui appartient pour l'éternité.
- Le Dr Mason Crane a des faux airs de Jack Nicholson. Sam n'a pas dû voir Shinning car sinon il se serait davantage méfié ;o)