CHANSON POUR UNE AMIE EN PEINE / A SONG FOR THE SOUL - 4.67


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Deborah Pratt Réalisateur: Michael Watkins

Révérend Walters: Harrison Page Lynell: Tamara Townsend Bobby Lee: Eric LaSalle Paula: T'Keyah "Cystal" Keyman Cherea (Leapee): Tiffany Jameson

 
American Cinema Editors - Meilleur montage d'une série télé : Jon Koslowsky
Emmy (nomination) - Meilleure direction artistique d'une série :
Cameron Birnie, Robert L.Zilliox, Ellen Dambros-Williams
Emmy (nomination) - Premier rôle masculin, catégorie série dramatique : Harrsion Page
                       

 

           
 

 

CITATIONS (VF)


Al :
"Tu es le roi des lieux communs !"

Bobby Lee : "Vous avez une sacrée poigne !
Sam : Et encore, je ne force pas mon talent."

Sam : "Ziggy devrait un peu plus croire en la nature humaine."

CITATIONS (VO)

 

Sam: "Ziggy has been known to be wrong."

(il est arrivé à Ziggy de se tromper)
En VF il dit tout simplement "Ziggy se plante !"

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
-
A fait le Conservatoire.

Al :
-
A travaillé dans un Club, "Le Regale".

 
LIENS

¬ Script de l'épisode (VO)

 

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Xeen

 

Histoire :
Du dimanche 7 au mardi 9 avril 1963 à Chicago.
Le Dr Sam Beckett se transmute sur scène. Il est dans la peau d'une jeune fille de 15 ans, Cheree, choriste dans un trio amateur les Lovettes.
Il doit empêcher l'une des chanteuses, Lynell, de rompre définitivement toute relation avec son père. Si elle le fait, elle signera un contrat avec un escroc, quittera l'école et finira sa vie dans la déchéance.
Al, quant à lui, est persuadé que Sam doit simplement empêcher la jeune fille de chanter et l'éloigner du show business.

Personnages secondaires :
- Rev. Walters : c'est le père de Lynell. C'est un homme droit et rigide qui veut à tout prix empêcher sa fille de chanter dans des lieux de perdition. Il mourra dans l'incendie de son église en 1972.
- Sylvia Walters : bien qu'absente de l'épisode puisqu'elle est morte depuis 5 ans, c'est le personnage pivot de l'histoire. Son mari n'arrive pas à se remettre de sa perte, pas plus que sa fille qui rend son père responsable de sa mort.
- Lynell Walters : c'est la chanteuse des Lovettes et la soliste du choeur à l'église où prêche le révérend Walters.
- Paula : la première choriste. Elle a plus de recul que Lynell et soutient Sam.
- Cheree : c'est la deuxième choriste du groupe. Elle a reçu un coup sur la tête quelques jours plus tôt (ce qui arrange bien les affaires de Sam).
- Robert "Bobby" Lee : homme d'affaire véreux, proxénète, c'est le tenancier d'un club, le Bobby Blues. Le révérend le tient pour responsable de quelque chose d'épouvantable. Il sera jugé pour viol et condamné à 20 ans de prison.

Critique :
Un épisode mineur de Quantum Leap qui vaut surtout pour la musique, l'ambiance et le soin apporté à la reconstitution. A noter la prestation de Dean Stockwell qui s'en donne à coeur joie et celle de la jeune Tammy Townsend.

Musique :
- Les Lovettes chantent dans la boîte au début de l'épisode, "My Boyfriend's Back", le tube des Angels.
- Dans l'église, le choeur interprète "He's Right On Time" et "Walk In The Light Of The Lord".
- Pendant la répétition, "Stay"
- Dans le club à la fin de l'épisode, l'homme reprend le titre des Derailers "Just One More Time". Les Lovettes chantent "Heat Wave" de Martha and the Vandellas.
- Lynell, a capella dans l'église, "Jesus Is My Potion".

________________

Références culturelles :
- Al a travaillé dans un club et a rencontré les plus grands : James Brown, Les Marvellettes, Martha and the Vandellas, Smokey Robinson and his Miracles.
- Le Gospel, issu des Negro Spirituals.
- Le pôle Chicago/Detroit, berceau de la soul music

Références littéraires :
- Khalil Gibran, "Le prophète" (que Sam cite au Révérend Walters).

Acteurs à remarquer :
- Eric (qui deviendra plus tard Eriq) LaSalle croisera Scott Bakula dans "Color of Night" avant de rejoindre les "Urgences".
- Harrison Page a le même grade que Al, mais dans la série JAG (Rear Admiral Morris). Lui aussi va devenir un membre de l'équipe des "Urgences" (Stan).
- Tamara Townsend interprète Greta McClure - "La vie de famille".
- T'Keyah "Crystal" Keymah : ancienne Miss Black Indiana, elle a fait partie d'un épisode de la série "In Living Color".

Détails, pinaillages, etc... :
- C'est Deborah Pratt qui a signé l'épisode (son 13ème). Pour la 4ème fois, elle choisit de lui faire incarner une femme.
- Le titre est évidemment un jeu de mot entre soul = âme et musique soul.
- C'est la 5ème réalisation de Michael Watkins.
- C'est la 6ème fois que Sam transmute dans le corps d'une femme.
- Il se voit dans le miroir avant le générique avec une choucroute. Il s'agit en fait d'une perruque.
- Le public du club est le même les deux soirs !
- Al sait vraiment tout faire. Il réalise la chorégraphie de la chanson des Lovettes pour le concours. Il les fait même répéter.
- Al propose d'ailleurs qu'elle concourent avec le titre "Mickey's Monkey" de Smokey Robinson and his Miracles.
- Autant SB est à l'aise pendant la scène de la répétition, autant il paraît complètement hors du coup à l'église. La scène a probablement été doublée en post production.
- Le révérend fait un sermon sur le péché et la tentation, pour stigmatiser l'attirance de Lynell pour la scène. Cela n'empêche pas la présence d'une croix lumineuse à l'extérieur de l'église pour attirer le chaland, pardon le pécheur Autres lieux, autres murs.
- Sam fait détaler les voyous qui les agressent mais n'arrive pas à gérer le problème avec Bobby qui manque de violenter Lynell.
- Sam a oublié qu'il sait lire la musique.
- Le prix du concours : 100 $ et un contrat de 7 ans.

___________________