LE ROI DU DIRECT / ROBERTO - 4.69


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Chris Ruppenthal Réalisateur: Scott Bakula

Jenny Eisenberg: Delane Matthews Earl: Alan Oppenheimer Saxton: Jerry Hardin Tim: Michael Heintzman Rick Upfield: Marcus Giamatti Roberto Guttierez (Leapee): Andrew Roa

 
                       

 

       
 

 

CITATIONS (VF)


Sam : "Les sauts dans le temps me réservent toujours des surprises. Mais on a beau s'y attendre, un coup de boule d'une brute aussi épaisse ça fait un choc".

Sam : "Al ?
Jani : Al quoi ?
Sam : Aaalle coup de boule m'a bien sonné !"

TRIVIAL QUANTUM

 

Le projet Quantum :
- Au départ du projet, ils utilisaient des cartes d'identité électroniques pour circuler dans le complexe, après ils sont passés aux implants électroniques.
- Le site de Stalion's Gate se trouve à 30 km de Destiny, Nouveau Mexique. Le complexe a été bâti en 1989.

 
++

 

Roberto Rivera :
En 1987 il présente son talk show, Geraldo, qui met en avant certaines pratiques controversées des invitées et théâtralise le tout. Exemple de sujet : "les hommes en panthies et les femmes qui les aiment". Son nez a été cassé au cours d'une émission en 1988 alors qu'il recevait des nazis skinheads et autres activistes. Ce dont il n'a pas manqué de se servir pour sa publicité. Son émission était la représentation même de la Trash Tv, la télé poubelle.

 
++

 

Dr. Laura Schlessinger
Un phénomène dans le monde de la radio nationale, elle a révolutionné la radio d'entretien et mis en place un forum quotidien animé et provocateur consacré à la discussion de la morale, de l'éthique et des valeurs.
Après trois années de campagne contre le talk-show de Laura Schlessinger, l'association GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation) s'est félicitée de la suppression de l'émission télévisée Dr Laura. Le 30 mars 2002, la Paramount a décidé d'arrêter de produire Dr Laura. Le GLAAD avait lancé sa campagne en 1998 lorsque Schlessinger a commencé à utiliser des expressions comme "déviant", "malade", "erreur biologique" pour désigner les gays et les lesbiennes.

 
++

 

1968 : des gaz innervant en Utah
A une heure de Salt Lake City, encadrant une réserve indienne, se trouve le plus grand complexe militaire du pays : une base de l'US Air Force, un polygone de tir de missiles et un complexe de test d'armes les plus diverses. En mars 1968, à l'occasion de l'un de ses essais, un écoulement accidentel d'un gaz nerveux se produit et cause la mort de quelque 6 000 moutons dans la région. La responsabilité de l'événement, qui avait provoqué de sérieux remous dans les médias à l'époque, a partiellement été reconnue par l'armée américaine vingt-cinq ans plus tard.

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Episode réalisé par Scott Bakula

Histoire :
27 Janvier 1982, Destiny, Nouveau Mexique. Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau Roberto Guttierrez, animateur d'un talk show à scandales. Sa mission : empêcher la mort dans un accident de voiture de sa collègue journaliste Jani Eisenberg.
Mais Sam découvre bientôt que les apparences sont parfois trompeuses et que la mort de Jany a sûrement un rapport avec l'enquête qu'ils mènent sur une centrale nucléaire.
Al quant à lui apporte son expérience d'ancien militaire pour aider Sam dans son investigation.

Personnages secondaires :
- Jani Eisenberg :
elle se consacre aux sujets sérieux de la chaîne KDNM TV, depuis 5 ans. A ses débuts elle avait une ambition démesurée, voulait présenter les informations, avoir sa propre émission et résoudre les enquêtes encore sans réponse. Malheureusement elle est asthmatique et elle a dû s'installer au Nouveau Mexique pour le bon air qu'on y trouve.
- Earl : Directeur des programmes de KDNM, prêt à tout diffuser, du plus sérieux au plus farfelu tant que l'audience est au rendez-vous. Plutôt sympathique sinon.
- Saxton : directeur de la Centrale nucléaire Saxton. Assez inquiétant, on sent dès le départ qu'il cache quelque chose sous son sourire de bon aloi.
- Rick Upfield : employé de la centrale nucléaire, il sait des choses mais on ne lui laissera pas le temps de les dire. Sa mort "accidentelle" est le point de départ de l'enquête menée par Jani et Sam.

Critique :
Cet épisode dénonce les mensonges auxquels a recours le gouvernement américain pour cacher les expériences qu'il pratique en toute illégalité. On se croirait dans un épisode de X-Files, sauf qu'on ne s'y intéresse pas vraiment, qu'on a jamais vraiment peur et que l'épisode hésite continuellement entre la franche comédie et l'épisode plus sérieux. Bref pas un épisode mémorable mais à voir pour les passages où Sam joue à l'animateur de reality show déjanté.

Références filmographiques :
- Le syndrome chinoi
s film tourné caméra à l'épaule, de James Bridges (1978), avec Jane Fonda, Jack Lemmon, Scott Brady, Michael douglas .
Synopsis : Un incident a lieu dans une centrale nucléaire. Seul problème pour les dirigeants, une équipe de télévision présente sur les lieux, a tout filmé.

Références culturelles :
- Geraldo Rivera :
Roberto est un clin d'oeil au véritable Geraldo Rivera, animateur du talk-show "Geraldo!" resté dans les mémoires pour avoir reçu un coup de poing sur le nez lors d'un débat houleux ! * (voir encadré)
- Langage de journaliste : 'le chapeau de fin', en termes clairs c'est la conclusion d'une émission.
- Légende des lunettes qui déshabillent, qui ont fait un tabac dans les années 80 mais qui marchent encore aujourd'hui.
Aujourd'hui on est passé au stade supérieur : la caméra qui déshabille !!!

Références historiques :
- Premier amendement de la constitution US :
"Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre."
- 1988 : un laboratoire américain fabriquait en réalité du gaz moutarde (?).
- 1968 : accident en Utah. (Voir encadré.)

Acteurs à remarquer :
- Alan Oppenheimer :
rôle récurrent d'Eugene Kinsella (1988-1992) dans Murphy Brown.
- Jerry Hardin : père de Melora (Abigail Fuller) a une filmographie-sérigraphie impressionnante. Vu notamment dans La loi de Los Angeles (dans le rôle récurrent de Malcolm Gold), et dans X-Files en tant que célèbre "Gorge profonde".
- Laura Schlessinger dans son propre rôle. Célèbre psychologue aux Etats-Unis, fait des émissions interactives à la télévision américaine. (voir encadré)

Détails, pinaillages, etc :
- Les traductions sont vraiment surréalistes d'un épisode à l'autre : dans le leap de fin de "Ghost ship" la dame qui parle au micro conclue sur la prohibition. Même scène au début de cet épisode mais là la dame dit "Nous sommes à la merci de ses voyous sur leur moto". Je cherche encore le lien entre les deux.
- Au début de l'épisode Sam se prend un coup de tête et lorsque le jeune assistant vient l'aider à se relever Sam a un mouvement de recul dont je ne me lasse pas :-D
- Cet épisode nous offre une vue du leapee assez originale : on le voit uniquement au travers de la camera. Très heureuse idée du réalisateur : oh ! mais c'est Scott Bakula le réalisateur ! ;-)
- Le nom de la chaîne de télé où Sam/Roberto travaille s'appelle KDNM TV, son émission porte son nom : "Roberto, Roberto". Al qualifie Roberto de puant et narcissique, ce à quoi Sam répond qu'il sera incapable d'être ce type. Le brave petit !
- Bien que non puants et narcissiques, Sam et Al trouvent avec une facilité déconcertante les prochains sujets de l'émission. J'ai une tendresse particulière pour celui consacré au sexe avec l'ectoplasme d'Elvis, un classique ;-)
- 50 moutons ont disparus et un homme a vu des extraterrestres les enlever. Rien de nouveau, ce genre de choses arrive régulièrement, voir un épisode de X-Files à ce sujet consacré aux "chupacabras" (suceurs de chèvres). Le gouvernement nous ment mais nous ne sommes pas dupes : la vérité est ailleurs ! :o)
- Dans la série "tous les moyens sont bons pour montrer Scott torse nu", il se déshabille sur le plateau de l'émission. J'aime son hésitation pendant une nano seconde, ça rend plus crédible son exclamation d'après émission : "Je n'ai jamais été aussi humilié de toute ma vie !!!".
- A noter que c'est la troisième fois qu'il affirme qu'il n'a jamais été aussi humilié de toute sa vie. La première après son interprétation de "Cuando la gusta" dans Miss Sucre en poudre, la deuxième alors qu'il a dû interpréter entièrement nu une pièce de Shakespeare dans Etre ou ne pas être.
- Al reconnaît les militaires à leurs cheveux et leurs manières.
- Al dit "elle" en parlant de Ziggy. C'est nouveau il me semble. J'avais bien noté que même après Leap Back il continuait à dire "il".
- Il y a un plan très intéressant quand Sam consulte son ordinateur : le reflet de l'écran dans les lunettes. Je me demande qui a réalisé cet épisode ? oh mais ça serait pas Scott Bakul?
- Quand Sam a fini son émission et discute avec un mec de la chaîne et un reporter de cette chaîne, il y a des télés derrière, dont une qui passe "Glitter Rock" (la scène où Sam/Tonic chante en concert).*

_____

 

NOTES :
*
"Code Quantum, Le guide du Téléfan" par Patrick Marcel