LE CAUCHEMAR (TRANCHE DE VIE) / MOMENTS TO LIVE - 4.71


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Tommy Thompson Réalisateur: Joe Napolitano

Norma Jean Pilcher: Kathleen Wilhoite Hank: Pruitt Taylor Vince Mildred: Frances Bay Ben: Brian George Kyle Hart (Leapee): Patrick Lowe

 

 

CITATIONS (VF)

 

Al : "On vient d'installer de nouveaux composants. Nous avons dû les faire venir de Hong-Kong, et je crois bien que ça a quelque peu provoqué un décalage au modem du disque dur.
Sam : Non mais pourquoi tu inventes toujours des salades ?! Pourquoi ne pas me dire simplement Sam, on en sait rien. Pourquoi il faut toujours tourner autour du pot !
Al : Et bien, ça ne serait pas drôle !"

Sam : "Je dois déjeuner avec une femme qui a gagné un rendez-vous avec moi grâce à un détergeant !
Al : C'est déjà ça. Au moins tu es sûr qu'elle sera propre !"

La groupie du resto, effondrée parce que Norma vient de bousiller son appareil photo : "Ohhh, on me l'a offert pour mon anniversaire !
Norma : Alors bon anniversaire."

Norma : "Les gens me confondent souvent avec Madona.
La serveuse, après l'avoir jaugé  : Ils ont tord."

Sam - off : "Après trois heures de route, je ne savais toujours pas où Norma voulait en venir. Je n'étais sûr que d'une chose, c'est qu'elle voulait sûrement plus qu'un autographe !"

Sam, à Al, pathétique : "Bon alors fais vite parce que je... elle a prévu un dîner, et je suis sûr que je vais être le dessert !"

Sam : "T'as entendu ça ?! Ils veulent se servir de mon histoire pour un feuilleton !
Al : Oui, oui, je sais, j'ai entendu.
Sam : Ces gens là n'ont aucune pudeur !
Al : C'est ça la télévision."

 

CITATIONS (VO)


Al : "You're the genius you know, use your head!
"

TRIVIAL QUANTUM

 

Al :
-
Sa 2ème femme le matait avec son rouleau à pâtisserie  !

 
LIENS
¬ Extrait vidéo : Bloopers de l'épisode

 

 

LA CRITIQUE DE : Loleap


_____


Histoire :

Du 4 au 5 mai 1985, Los Angeles et grande banlieue. Sam se transmute dans la peau de Kyle Hart, l'acteur vedette du soap opéra "Pour le bonheur de vivre", une série hospitalière où il interprète le rôle du Dr Greg Connor. Le strass des paillettes tourne rapidement au cauchemar lorsque une groupie qui avait gagné un rendez-vous avec lui le kidnappe et l'emmène chez sa mère !
Mais loin d'être au bout de ses surprises Sam va devoir lutter pour ne pas avoir à payer de sa personne...
Al quant à lui compatit à demi-lèvres et suggère à son compère une belle plâtrée de conseils foireux !

Personnages secondaires :
- Norma Jean Pilcher : Norma a les fils qui se touchent et ne distingue plus la fiction de sa réalité imaginée. Elle ne supporte pas qu'on prononce le mot "dingue" devant elle et rêve d'avoir un enfant avec l'homme de ses rêves, son mari ne pouvant lui en donner un. On se demande comment l'hôpital psy a pu lui signer son bon de sortie dix ans plus tôt...
- Hank : Mari de Norma, qui gagne sa vie en réparant de ci de là quelques lavabos ou radiateurs. Pas très net non plus, ils se sont rencontrés dans l'église où elle faisait le ménage. Les voix du Seigneur sont impénétrables !
- Mildred "Millie" Reynolds : Ancienne infirmière de l'hôpital où était internée Norma, dans le Tenessee, elle aussi aurait eu besoin d'y faire un petit séjour... en tant que patiente. Elle se prend pour la mère de Norma, ce qui tombe bien puisque Norma s'est convaincue qu'elle l'était.
- Ben : l'agent de Kyle.

Critique :
Parodie d'épisode sur le pénible thème de l'acteur persécuté par son image, une vraie bouffée d'air frais délirante dans la série ! On s'en voudrait presque de ne pouvoir compatir au sort de ce pauvre Sam, traité une énième fois comme un vulgaire objet sexuel par les scénaristes tyranniques (bien que n'ayant pas ici ôté sa chemise). A regarder au 3ème degré. Délicieux.

Musique :
- "Dreams"
par Everly Brothers, quand Norma invite son captif à danser.

Références historiques :
- En 1985, le 911 (numéro de la police aux USA) ne pouvait être obtenu automatiquement : il fallait encore passer par l'opérateur à l'époque.

Références littéraires / cinématographiques :
- Misery
(Stephen King), l'histoire d'une fan séquestrant son auteur préféré.
- Psychose (Hitchcock, 1960) : Le nom de jeune fille de Norma est Bates. Al rappelle à Sam que dans Psychose Anthony Perkins jouait le rôle de... Norman Bates !
- Marilyn Monroe. Parce qu'elle aussi avait les fils qui se touchaient et que le nom de la fille de cet épisode est quand même étonnament proche de celui véritable de Marylin : Norma Jean Baker / Norma Jean Pilcher.*
- Tootsie pour la scène du début.*

Références télévisuelles - spécial soap opéra :
- Hopital Central,
en croustillante parodie du genre.
- La clinique de la forêt noire, pour ceux qui préfèrent la version allemande ;-)
- Ben Casey
(1961-66), encore une série médicale, citée par Mildred.
- Days Of Our Lives, autre soap hospitalier.**

Acteurs à remarquer :
- Frances Bay
(Mildred) : vrai routarde des séries télé, on notera qu'elle à notamment joué dans Urgences. Présente aussi au cinéma, elle a entre autre participé à Blue Velvet.
- Pruitt Taylor Vince (Hank) : vu dans Mississippi Burning, JFK, Tueurs nés, The End of Violence, La légende du pianiste sur l'océan, Nurse Betty...et aussi dans X-Files, Highlander, Murder One...
- Kathleen Wilhoite (Norma) : Chloé, la soeur du Dr Susan Lewis dans Urgences, vu plus récemment dans 24. Au cinéma : Michelle dans Color of Night et Sue Ann Rogers dans Nurse Betty.
- Brian George (Ben) : Richard Bashir dans ST DS9, ambassadeur O'Zaal dans ST Voyager, aussi apparu dans Jag et dans un nombre impressionnant d'autres séries.

Détails, pinaillages, etc... :
- Leap in : Un peu gros que Sam mette 2 minutes à se rendre compte qu'il est sur un plateau télé !
- Kyle a fait la couverture du magazine Soap Studs d'avril 1985. On peut y lire "Kyle Hart a.k.a. Doctor Hunk" : sûrement un clin d'oeil à Scott, que Dean aimait appeler "the hunk in a dress" (=étalon/beau gosse en robe !)
- Sam semble avoir perdu ses réflexes : lorsque Norma le braque pour le kidnapper, il aurait pu lui balancer son fameux coup de pied retourné. Bon, ok, c'est une femme et il a des principes ;-)
- Sam a vraiment l'air d'un débile avec la casquette (trop grande) de Hank. Cela dit, il est à la bonne tablée donc ça ne jure pas avec le décor ;-)
- Encore une fois, il se voit contraint de tenir séance avec son hologramme dans les toilettes !
- Norma est particulièrement séduisante en chemise de nuit de grand-mère et robe de chambre molletonnée : on se demande comment Sam fait pour ne pas défaillir ;-)
- Encore plus stimulant, la liste des conditions de Hank, baptisé "Le contrat de Hank" :
Art. n°1 :
Pas de bruit. Ceci inclut les gémissements, grognements et les cris.
Art n°2 :
Aucun contact visuel comme les yeux dans les yeux, les clins d'oeil ou les regards de côté.
Art. n°3 (et suivants ?) :
on ne les connaîtra jamais et c'est bien dommage ;-)
- Cerise sur le gâteau : Hank a la ferme intention de rester dans la pièce pour assister à la conception de l'enfant miracle !
- Hank est à la limite de pouvoir voir les hologrammes vu son QI...
- Décidément Sam est un peu balaud : pourquoi s'acharne-t-il à téléphoner sur le pont alors qu'il voit Hank arriver ? Surtout que Hank n'a pas l'air de pouvoir être un sprinter de première... sauf s'il peut courir aussi vite qu'il bouge ses yeux !
- Ironie du sort : Sam ne cesse de répéter durant tout l'épisode qu'il n'est pas médecin mais acteur. Si Kyle est effectivement acteur, Sam est pourtant lui bien médecin  ! Par contre Scott Bakula n'est pas médecin : il est acteur. Moi je fais la différence et vous ? ;-)

 

______

NOTES :
* Samalia
** Xeen