TRILOGIE 2 - PAR AMOUR POUR TOI / TRILOGY 2 - FOR YOUR LOVE- 5.82


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Deborah Pratt Réalisateur: James Whitmore Jr

Leta Aider: Mary Gordon Murray Abigail: Melora Hardin Laura Fuller: Meg Foster Lawrence Stanton III: W.K.Stratton Will Kinman (Leapee): James Greene

 
                       

 

     
 

 

CITATIONS (VF)

 

Sam : "C'est complètement fou ça !
Al : Qu'est-ce qui est complètement fou ? Et d'abord à qui tu parles ? On va penser que tu es devenu cinglé à parler dans le vide comme ça.
Sam : Elle est incroyable Al. Ses yeux, son visage, son sourire, la couleur de ses cheveux, son odeur
Al : hum !
Sam : Sa, sa peau.
Al : D'accord, d'accord. On se calme Cow-boy !"

Al : "Faut vraiment que je te sorte d'ici !
Sam : Noon ! Je suis bien ici."

Abigail à Sam : "Nos deux corps étaient faits pour être ensemble, comme s'ils avaient dû être ensemble depuis la nuit des temps."

Sam : "Je la désire, c'est plus fort que moi, ça me tue, je n'arrive pas à penser à autre chose qu'à la tenir dans mes bras, la toucher, l'embrasser, sentir son odeur, je sais au fond de moi qu'elle m'appartient."

Sam : "Sam Beckett n'a pas le droit d'en avoir marre, c'est ça ?!
Al : Tu es là pour la sauver, tu l'as déjà sauvé auparavant, tu n'as plus qu'à recommencer ! C'est tout !
Sam : Pourquoi moi ?!
Al : Parce que tu es un héros."
Sam : Je suis fatigué d'être un héros."

Al : "Sam, tu as arrêté de bégayer ?!
Sam : Aussitôt que j'ai touché Abigael, j'étais moi, il ne restait plus rien de Will. Juste moi et Abigael."

Sam, à Abigael : "Je t'aime, et quoi qu'il puisse arriver, quoi que je puisse dire à l'avenir, je te jure que maintenant, pendant ce bref moment dans le temps, nous appartenons l'un à l'autre."

 

CITATIONS (VO)

Marie Billings, to Sam and Abigail: "You two rabbits oughta be ashamed of yourselves. The weddin's tomorrow and in case you've forgotten how to count, that's one more day."

Marie: "You'd better start believing in bad luck, 'cause it sure believes in you."

Sam: "I'm in touble Al, I don't know what to do. I want her. I want her so much it's killing me. I want to hold her, touch her, taste her."

Al: "What matters is that you are Sam Beckett, that's the reason you got this crazy job."

Sam: Why me?
Al: Because you're a hero.
Sam: Even heroes are human.

TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
-
Abigail et Will ne se sont finalement jamais mariés.

 

Le Projet Quantum :
-
Connexion de Sam avec le leapee : Sam a pris le bégaiement de Will.

 

++


Vaudou de la Nouvelle-Orléans
Si vous allez à la Nouvelle-orléans, vous pouvez faire la visite des hauts lieux du vaudou, religion venue d'Afrique et toujours présente aujourd'hui à la Nouvelle Orléans. On y trouve ainsi le Musée du vaudou, la tombe de la célèbre Marie Laveau (prêtresse vaudou du 19eme siècle), le Congo square (où les esclaves noirs se réunissaient pour les cérémonies "vaudou". Le samedi soir, ils étaient nombreux à venir pour danser au rythme des percussions. Vers minuit, des personnages comme la sorcière Marie Laveau faisaient leur apparition.)
[Plus d'infos]

++


La chasse aux sorcières
Salem, 1692. Le pasteur Samuel Paris arrive à Salem avec femme, fille (Elizabeth), nièce (Abigail Williams) et serviteurs, Tituba, esclave antillaise et son mari (John Indian). Tituba racontait aux deux jeunes filles des légendes et des contes fantastiques où il était question de magie noire, de sorcellerie et de pactes avec le diable.
Mais les 2 jeunes filles se mirent à répéter les histoires de leur esclave antillaise. Deux autres sorcières du nom de Sarah Osborne et Sarah Good ayant la méchante réputation d'être des sorcières furent aussi accusées. Les accusations, selon les villageois, avaient du vrai, car leur esclave était noire, la deuxième femme, Sarah Osburne, se rendait très rarement à l'église et la troisième femme, Sarah Good, mendiait. Les deux Sarah nièrent tout, mais l'esclave (Tituba) avoua qu'elle pratiquait la sorcellerie et qu'elle avait vu le nom des deux Sarah, signés de leur sang, dans le "Livre du Diable", qui disait qu'elle avaient pactisé avec lui. Elles se retrouvèrent toutes trois en prison.
Une centaine de "sorcières " furent accusées par ces deux jeunes filles et la moitié avoua de peur de se faire exécuter. Elles accusèrent même deux chiens qui furent mis à mort. Toute personne vivant en marge de la communauté était presque d'office accusée de sorcellerie.
Des années plus tard, reconnaissant leurs erreurs, les autorités s'excusèrent envers les familles des victimes. Samuel Paris fut considéré comme le principal responsable des tragiques évènements et il dut quitter la communauté religieuse.

 

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Histoire :
14 juin 1966, Pottersville, Louisiane.
Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de Will Kinnman. Sa mission : empêcher le lynchage de fiancée, Abigail Fuller, par la population qui croit qu'elle a assassiné Pervis Takin, l'enfant dont elle était la baby-sitter et qui a disparu.
Mais Sam doit surmonter bien d'autres tourments : il est tombé fou amoureux d'Abigail dès le moment où il a croisé son regard.
Al quant à lui fait de son mieux pour convaincre Sam de ne penser qu'à sa mission, d'oublier ses sentiments pour la jeune fille. Mais y parviendra-t-il ?

Personnages secondaires :
- Abigail Fuller :
21 ans, fille de Clayton Fuller et de Laura Fuller, elle a perdu son père, il y 11 ans, lors d'un incendie déclenché par Leta Aider. Elle n'a elle-même survécu à l'incendie que grâce à l'intervention de Sam, incarnant alors son propre père. Sa mère étant internée dans un asile, elle a été élevée par la domestique de son père, Marie Billings. Elle est fiancée à Will Kinman, shérif adjoint de Pottersville.
- Leta Aider : Femme aigrie qui est persuadée qu'Abigail a tué sa fille Violette, dont le corps n'a jamais été retrouvée, et son mari Bart. Elle n'aimait déjà pas Abigail étant enfant, à présent elle la hait.
- Laura Fuller : Mère d'Abigail. Elle a subit un profond traumatisme étant enfant, sa mère ayant égorgé ses frères et soeurs devant ses yeux avant de se donner la mort. Elle est internée dans un asile.
- Marie Billings : domestique de la famille Fuller, après la mort de Clayton c'est elle qui a élevé Abigail.
- Mr et Mme Takin : Parents du petit Pervis qui a disparu. La mère méconnaît son fils et est jalouse de la relation qu'entretient Abigail avec lui. Le père est plus ouvert.
Pervis Takin : on ne le voit jamais mais on sait qu'il était solitaire et que sa seule amie était Abigail. Il ne supporte pas qu'elle épouse Will.

Critique :
Cet épisode aurait pu s'intituler "le repos du guerrier", car comme le souligne Sam, il en a assez d'être un héros, il a besoin de se reposer et Abigail est pour lui un havre de paix, une nouvelle maison. Il est rare que Sam se lâche à ce point et c'est émouvant de le voir heureux, même si ce n'est que pour un bref moment dans le temps.
Un épisode sublime. Les acteurs sont sublimes, le scénario est sublime, les images sont sublimes, les dialogues sont sublimes. Un seul mot me vient : sublime !

Références culturelles :
- Vaudou de la Nouvelle-Orléans : voir encadré

Musique :
- Unchained melody
, version des Righteous Brothers

Références historiques :
- Chasse aux sorcières (voir encadré)
- Inondations de 1971

Acteurs à remarquer :
- Melora Hardin (Abigail Fuller) vu dans "Magnum, P.I." dans le rôle de la fille de Luther Gillis, dans "Quincy" dans le rôle de "Abigail Garvin" ("Next Stop, Nowhere"), dans "La petite maison dans la prairie" dans le rôle de "Belinda Steven/Michelle Pierson" (pour les spécialistes : c'est elle que Nancy Olson enferme dans la chambre froide de ses parents, et elle-aussi qui devient la petite amie d'Albert Ingalls, alors mourrant), on la vu plus récemment dans le film "Les pleins pouvoirs" avec Clint Eastwood, Gene Hackman, Ed Harris dans le rôle de Christy Sullivan.
- Wendy Robie (Mme Takin) : Nadine Butler Hurley dans Twin peaks.
- Christopher Curry (Mr Takin) : Capitaine Dykstra dans JAG.
- Stephen Lee (Sheriff Bo Loman) : Dan Vogelsang dans Dark Angel, Otto Blake dans Les Sopranos.
- Fran Bennett (Marie Billings) : déjà vue dans CQ dans le rôle d'Ada Simpson dans l'épisode "Justice" et dans beaucoup d'autres séries.
- Meg Foster (Laura Fuller) : Détective Christine Cagney (saison 1) dans Cagney et Lacey, Athena dans "Mr. & Mrs. Smith" ("The Kidnapping Episode").
- Travis Fine (Will Kinman) : Pvt. Weld dans La Ligne rouge, Ike McSwain dans l'Equipée du Poney Express. Aussi scenariste sur "Dr. Quinn, femme médecin".
- W. K. Stratton (Lawrence "Larry" Stanton III) : acteur fétiche de Bellisario, on l'a vu dans toutes ses séries : "JAG" (Cmdr. Theodore 'Teddy' Lindsey), "Tequila et Bonetti" (Det. Lee), Code Quantum (Dr. Berger dans "Le Pilote/Genesis",
Sheriff Lyle Roundtree dans "Good Night, Dear Heart/Au revoir mon ange"), Supercopter (Chuck Gordon), "Tales of the Gold Monkey" (Kramer), "Magnum, P.I." ("officier Kelly", "enseigne Healy"), "Les Têtes brûlées " (Lt. Larry Casey) et enfin "Galactica"

Détails, pinaillages, etc :
- Sam leape à un moment qui pourrait apparaître très gênant surtout quand on connaît la morale rigoureuse de Sam. Or il ne dit pas "Oh bravo !" en arrivant, car il maîtrise de toute évidence parfaitement la situation, mais plus tard quand il se rend compte avec qui il est. C'est plutôt étonnant venant de lui.
- Fait surprenant : le résumé de l'épisode précédent a lieu après le générique et il est très long.
- La musique de fond quand Abigail et Sam font l'amour est Unchained Melody, or c'est aussi cette musique que l'on entend dans MIA/Beth, avant qu'Al ne danse avec Beth sur Georgia. Doit-on en conclure qu'Abigail est la Beth de Sam ?
- Abigail même si elle semble amoureuse de Will nous donne un indice de la raison première de son mariage avec lui : elle ne serait plus jamais seule. On a confirmation de cette impression par la suite : elle avoue à Sam que sa relation avec Will est basée sur l'amitié et la confiance plus que sur la passion, et que ça a changé au moment même où Sam est arrivé. C'est bien de Sam dont elle est amoureuse, pas de Will.
- Détail amusant : Sam pour une fois parle réellement tout seul dans la rue ;-)
- Sam se pose des questions sur sa présence auprès d'Abigail. C'est effectivement la première fois qu'il intervient une seconde fois dans la vie d'une personne dont il a changé la vie (sans compter Jimmy, vu les circonstances) alors que tout semble aller pour le mieux pour elle. Sam est dès lors persuadé, sans jamais le dire vraiment, que ce saut est une récompense. A noter que ça arrive souvent dans cette 5e saison, dans la plupart des épisodes il a un petit "bonus".
- Sam a bien du mal à dire dans qui il s'est transmuté :o)
- Abigail a 21 ans et Will 27 ans, Sam avoue qu'il a davantage l'impression d'en avoir 17.
- "Le nom de jeune fille de Laura Fuller est Blanchette, apparemment il y a eu deux cas de "folie" dans sa famille : Reta (sa mère) et Theresa (sa grand-mère ?)".
- Alors qu'elle était totalement muette il y a onze ans, désormais Laura parle. On apprend ainsi les circonstances du drame de son enfance : son père les a quittés, laissant sa mère avec 7 bouches à nourrir : Laura, Casey, Taylor, Saddy, Bobby, Mary-Lou, Jessy. Laura dormait ce soir là, un soir d'orage, avec Saddy et Marie-Lou, mais elle est tombée du lit et a roulé dessous. C'est ainsi qu'elle a échappé à la mort tout en assistant à celle de toute sa famille. Ce qui est étrange c'est que bien que le drame ait eu lieu un soir d'orage, Laura aime les orages.
- Laura voit Sam : on sait depuis Shock theater/Choc en retour, que les "malades mentaux" peuvent le voir, ainsi que Al. Elle sait aussi qu'il est là pour aider sa fille "Elle a besoin de vous".
- Scott court étonnamment droit dans cet épisode ;-)
- Sam change l'histoire : Will était là lors du lynchage et avait évité la mort d'Abigail. C'est plutôt bizarre car alors pourquoi Sam s'est-il transmuté pour sauver Abigail si Will l'avait sauvée ? Si Sam avait déjà changé l'histoire en permettant à Will de la sauver, il aurait dû partir or ce n'est pas ce qu'il s'est passé.
- On notera que même à genoux, blessé, groggy, Sam est capable de mettre à terre au moins 5 hommes.
- Quelques erreurs de plans : dans la scène où Abigail se cache derrière Sam, selon que la camera se trouve face à eux ou derrière eux, les mains changent de position : épaule, torse, ventre, dos, à droite, à gauche, au milieu Elle en a bien profité Melora Ardin ;-)