LE RETOUR DU MAL / EVIL LEAPER II - 5.88


Producteur exécutif: Donald P. Bellisario Scénario: Richard C.Okie Réalisateur: Harvey Laidman

Alia: Renée Coleman Zoey: Carolyn Seymour Mike Hammond: Neil Patrick Harris Arnold (Leapee): Tristan Tait

 
                       

 

         
 

 

CITATIONS (VF)


Le policier, à Sam en habit de Vengeur : "T'es qui toi ? Un réfugié de Joe McCarthy ?!"

Sam : "Je refuse les honneurs, c'est pour ça que je porte un masque."

Alia : "Je trouve ça magnifique d'aider les gens comme ça."

Arnold : "Vous avez un éclair de sincérité dans le regard.
Al : Mes ex-femmes ne m'ont jamais dit ça !"

Sam : "Mais je t'ai vu mourir...
Alia : C'était pire que la mort !"

Sam : "Alia, il faut que tu me fasses confiance. Ca va marcher, quand je partirai tu seras avec moi."

TRIVIAL QUANTUM

 

Le projet Quantum :
-
Il est possible que deux Leapers soient transférés ensemble si l'un des deux est suffisamment proche de l'autre pendant la transmutation (Sam et Alia).
- Connexion avec le Leapee : l'esprit de Sam fusionne sporadiquement avec celui de vengeur masqué.

Evil Leapers :
-
Alia a été enrôlée sous la contrainte. Elle a aussi été torturée pour avoir refusé de tuer Sam.
- Lothos contrôle les sauts : il peut choisir où et quand le leap doit se faire. Ainsi Zoey s'écrie à la fin : "Lothos, transfère immédiatement Alia !"

 

LIENS

¬ Script de l'épisode (VO)

 

 

LA CRITIQUE DE : Loleap


Histoire :

Du 8 au 9 octobre 1956, Campus de North Falls, New York.
Le Dr Beckett se transmute dans la peau d'Arnold Watkins, dit "le vengeur masqué". Sa mission reste très mystérieuse puisque dès son arrivée il l'avait accompli en sauvant la vie de deux étudiants, dont celui qu'il remplace.
Mais rien ne tourne plus rond lorsqu'il s'agit d'Evil Leapers : Alia et Zoey croisent une nouvelle fois le chemin de Sam.
Al quant à lui joue les psys de seconde zone en salle d'attente avec un Leapee plus que perturbé.

Personnages secondaires :
- Alia : Elle dit en avoir salement bavé après avoir refusé de tuer Sam, mais l'espoir qu'il avait fait naître en elle d'être libre un jour n'a pas disparu. Elle a de plus appris à se méfier de Zoey, qui ne lui fait plus confiance.
- Zoey :
Hologramme garde-chiourme, elle est plus que jamais au service de Lothos.
- Mike Hammond :
Etudiant en Sciences humaines, basketteur et chef de la confrérie "Chi Kappa Delta", il s'occupe notamment de l'intronisation des nouveaux membres en leur imposant une épreuve de course en voiture.
- Arnold Watkins :
Etudiant boursier, ses parents ont été assassiné sous ses yeux lorsqu'il avait sept ans par un policier fou furieux qui venait d'être licencié. Leon Konovski a ensuite retourné l'arme contre lui même et s'est donné la mort. Arnold s'est toujours senti coupable, il aurait voulu mourir avec ses parents. Depuis il est devenu un très suicidaire "vengeur masqué", cherchant presque plus à défier la mort qu'à défendre les innocents comme il le clame.
- Dawn Taylor : Petite amie de Mike, elle est fortement pressentie pour devenir la nouvelle reine de promo.
- Jerry : Après avoir échappé à la mort lors de son intronisation, il renonce finalement à intégrer les Chi Kappa. C'est lui qui écrit l'article relatant l'événement le lendemain.
- Frank : Le grand champion des courses de Delta.
- Jack Tweston : Voisin de chambrée d'Arnold. Il se sert allègrement de lui pour recopier ses cours et faire ses lessives. Portant sur ses épaule l'héritage familial, il s'apprête à subir l'épreuve d'intronisation des Deltas comme le firent tour à tour son père, son grand-père et son arrière grand-père, fondateur de l'association.

Critique :
Second volet de la "trilogie du Mal", cet épisode reste assez faiblard malgré ses louables intentions. Sam n'a jamais été aussi dépourvu de mission et la faiblesse du scénario gâche un peu la belle histoire. Cet épisode a initialement été diffusé d'un bloc avec le suivant et on n'a bien du mal à croire que ce soit la même personne qui l'a écrit !

Références historiques :
- Joseph McCarthy :
Sénateur républicain américain, il mena une tristement célèbre campagne anticommuniste dans les années 50 (maccarthysme). Il fut désavoué par le Sénat en 1954.

Références culturelles :
- Les confréries universitaires américaines
- Les courses de voiture qui font de vous des vrais hommes...

Références aux "super héros" :
- Superman/Clark Kent :
Arnold est le vengeur masqué, même si son masque et sa cape rouge ne trompent apparemment personne  !
Quand on revoit le feuilleton Superman de l'époque, avec George Reeves, pourtant la ressemblance est frappante.*

- Robin des Bois (Réf. à l'acteur Errol Flyn) : Plus pour le costume que pour le côté défense de la veuve et de l'orphelin...
Là par contre problème : Errol Flyn n'avait pas la cote depuis des années à cause de son procès pour viol et en plus il était connu pour être une véritable éponge qui usait sa vie au côté d'un autre fondu, Barrymore Jr... pas bien l'analogie :o( *
- Batman : Autre héros masqué, qui a en commun avec Arnold de préférer passer par les fenêtres plutôt que par les portes.
- Bozzo le clown : Et oui, la cape, les bottes et le masque ne produisent pas toujours l'effet escompté ;-)

Références culturelles :
- Woody Allen,
évoqué par Zoey.
- Marlon Brandon, que l'Amiral compare à Sam.

Références filmographiques :
- Grease
pour la course de voiture finale et les tenues.
- "American Graffiti" (G. Lucas) avec la jeunesse insouciante du début des années soixante, friande de belles voitures et de fast-food...
- "La Fureur de vivre" ("Rebel without a cause", Nicholas Ray, 1955 - tourné juste avant la mort prématurée de James Dean dans un accident de voiture) pour la scène de la course.

Acteurs à remarquer :
- Neil Patrick Harris
(Mike) : Clin d'oeil intéressant à son personnage du Dr Doogie, un petit génie qui posait des perfs à l'âge où ses copains vivaient tranquillement leur vie d'ado... Depuis le petit Patrick a joliment mûri. On a pu le voir plus récemment dans Starship Troopers et dans le téléfilm Jeanne d'Arc où il interprète le roi Charles.
- Philip O'Brien (policier) : le coach dans Les chariots de feu.
- Carolyn Seymour (Zoey), Lady Ashley dans Magnum PI (l'amour de jeunesse d'Higgins), Priscilla Stoltz dans Code Quantum (A Portrait for Troian/Histoire de fantômes sournois)

Détails, pinaillages, etc... :
- Prégénérique : Sam a le souffle coupé si bien qu'il n'arrive même pas à dire "oh bravo !" ;-)
- Le début d'épisode compile quelques extraits de l'épisode où Alia nous était présentée pour la première fois.
- Même quand il n'est pas déguisé Arnold a un look "bien a lui" (costard, noeud pap...)
- Les membres de la confrérie portent leur insigne sur leur blouson : XKD (cf alphabet grec)
- Le journal du coin (ou du campus ?) s'appelle "The Eastern Sentinel". On peut y lire en première page, agrémenté d'une caricature du Vengeur masqué : "Midnight Marauder strikes again".
- Comment "diable" le téléspectateur peut-il soudain voir Alia telle qu'elle est alors que Sam ne la voit pas ?! Sam est le pilier, nous sommes censés traverser les épisodes à travers ses yeux...
- Alia transmute 8 secondes après que Sam ait serré la main à Dawn.
- Lorsque Sam et Alia se touchent à nouveau, ils se reconnaissent instantanément.
- Sam prend le risque que ce soit lui qui transmute avec Alia !

- Zoey s'étonne que Sam ait reconnu Alia : pourtant, elle est censée le savoir depuis belle lurette puisqu'elle les avait espionné derrière un rayonnage de la bibliothèque !
- La fin d'épisode nous laisse dans l'incertitude alors qu'on ne sait pas qui a transmuté avec qui.
- On a là un mélange raté du Kamikaze hilarant et d'Animal Frat. A noter que poussant la fainéantise jusqu'au bout bout, ils ont repris les costumes d'Animal Frat (blouson...) mais aussi, et c'est vraiment le plus fort, les deux voitures qui font la course dans le Kamikaze hilarant.**

_______________

NOTES :
* Xeen ** Samalia