LE GRAND VOYAGE / MIRROR IMAGE - 5.93


Producteur exécutif/Scénario: Donald P. Bellisario Réalisateur: James Whitmore Jr

Al, le barman: Bruce McGill Tonchi: John D'Aquino Mutta: Dan Buttler Ziggy: Richard Herd Mr Collins: Michael Genovese Stawpah: Stephen McHattie Gushie, le mineur: W.Morgan Sheppard Beth: Susan Diol

 
                       

 

           
 

 

CITATIONS (VF)



Le barman : "Quand on laisse s'échapper le temps, on peut perdre aussi le contact avec la réalité..."

Sam : "C'était le 8 août 1953, exactement le jour de ma naissance... Mais au lieu de m'allaiter au sein de ma mère, je biberonnais ma troisième bière en essayant vainement de donner un sens à cette transmutation bizarre"..

Al : "Gooshie, je vais rendre l'âme...
Gooshie : L'âme ?
Al : Oh oui au moins... Je vais entrer en éruption comme le Vésuve, je vais me vider le cratère...
Gooshie : Oh ! Vous voulez dire... vomir ?
Al : Gagné ! Je sors de là !"

Ziggy, le mineur : "Elle ? Vot' Ziggy c'est une fille ?
Sam :   En quelque sorte, oui...
Ziggy, le mineur : Eh eh eh ça doit pas être une jolie fille...
Sam : Vaut mieux pour vous qu'elle vous aie pas entendu..."

Al le barman : "Ho ho ho... Allons Sam, vous ne croyez pas que je sois Dieu ?
Sam : Vous n'êtes pas que barman.
Al le barman : C'est vrai... Le bar est à moi aussi."

Sam, à Al le barman : "Si je suis Don Quichotte, alors Al est mon Sancho. Y'a rien qu'il ne ferait pour moi.
Al le barman : Ou vous pour lui...
Sam : Ou moi pour lui..."

Gooshie : "Le 8 août 1954... Accrochez-vous !
Al : A quoi ?"

Al le barman : "Il faut parfois dire «C'est comme ça». C'est la meilleure explication."

Al le barman : "Les vies que vous avez modifiées en ont modifié d'autres, et ces autres vies... d'autres encore... Vous avez rendu des tas de gens heureux, Sam Beckett..."

Sam, désignant à travers la vitre Al le barman : "C'était... lui... qui s'était emparé de moi. C'était lui... qui me manoeuvrait...
Al : Le barman ???"

Al : "Ecoute... Surtout t'affole pas. Moi je retourne là-haut voir ce qu'on peut faire avec Ziggy... parce que... il faut que je te sorte de là ! Et quel qu'en soit le prix, je t'en sortirai..."

Sam : "Vous voulez dire que je peux rentrer chez moi quand je veux ?
Al le barman : Techniquement, oui.
Sam : Où est le piège ?
Al le barman : Le piège ? C'est que vous devez accepter que c'est vous qui décidez de votre destinée...
Al le barman : Si la prêtrise avait été votre choix de vie, même si l'église vous envoyait de paroisse en paroisse, ne devriez-vous pas assumer la responsabilité de votre choix ?
Sam : Même un prêtre peut renoncer..."

Sam : "Mais au lieu de commencer l'histoire par «Il était une fois», je vais commencer par la fin heureuse : Al est vivant... et il va revenir."

 

CITATIONS (VO)


Bartender Al : "You let too much time go by and you could lose touch
with reality."

Ziggy: "Not much of a looker, huh?
Sam: I wouldn't let her hear you say that."

Sam: "I know an Al who says ca-ca."

Bartender Al: "Sometimes 'that's the way it is' is the best explanation."

Al: "Gushie, I'm gonna ralph.
Gushie: Ralph?
Al: Barf. Spew. Upchuck. Make like Mount Saint Helens. I'm... I'm gonna blow chunks.
Gushie: Oh. Regurgitate."

Sam: "If I'm Don Quixote, then Al is my Sancho. There's nothing he wouldn't do for me."

Bartender: "The lives you touched, touched others and those lives, others.. you've done a lot of good Sam Beckett and you'll do a lot more."

Sam : "You're not just a bartender.
Bartender Al : That's true--I own the place too."

Sam : "Stawpah was a leaper!
Gooshie : Stawpah was Ukrainian."

Bartender Al : "Where would you like to go, Sam?
Sam : Home."

"Beth never remarried. She and Al have four daughters and will celebrate their 39th wedding anniversary in June.

LE SAVIEZ VOUS ?

 

- D.P. Bellisario : "Je n'avais pas envie d'écrire un épisode qui révélait tout car je ne crois pas en avoir fini avec Code Quantum. J'y donne toutefois quelques raisons pour lesquelles Sam se transmute. Le message, auquel je crois profondément, de la série est simple : chacun est responsable de sa vie ; peu importe que nous croyions que le destin, Dieu ou quoi que ce soit nous impose certaines épreuves." *

- D.P. Bellisario : "Le bar (Al's Place) ressemble à s'y méprendre à celui où j'ai grandi en Pennsylvanie, près des mines à charbon. Je me suis même servi des photos du bar de mon père en décor des murs". **

- Sam est né un 8 août. Donald P.Bellisario (créateur de la série) est lui-même né un 8 août et donne quasiment toujours sa propre date d'anniversaire à ses héros (Magnum dans la série éponyme, Harmon Rabb dans JAG…) Avec Sam, ça va même plus loin : car Bellisario est né le 8/8/35 et Sam le 8/8/53 (même jour, même mois et chiffres des années inversés)

On écrit couramment : 8/8/53.
Or, 5 + 3 = 8 !***

Le 8 c'est le symbole de l'infini (une boucle qui n'en finit pas) : de là à dire que Sam est destiné à leaper indéfinement ? De là à dire que sa vie serait une représentation infinie de la théorie de la ficelle ?****

- Le bar de Al est une reproduction du bar du père de Donald P. Bellisario, à Cokeburg.
- Bellisario apparaît dans le rôle d'un mineur au bar.


TRIVIAL QUANTUM

 

Sam :
-
Sam est né à 12h30 le 8 août 1953.
- Détails de son permis de conduire : photo holographique, date d'expiration en 1998, licence 05739457, né le 8/08/53, 08/02/1995 (?), homme, cheveux bruns, yeux verts. Adresse : Sam Beckett, PO, Box 555, Stalions Springs MM, 07501/4893.

Al :
- A toujours rêvé d'avoir un Bar.

Le projet Quantum:
-
Sam découvre qu'il peut contrôler ses sauts.
- Gushie a une haleine fétide (dixit Sam !)

Texte final :
-
"Beth ne s'est jamais remariée. Elle et Al ont quatre filles et vont fêter leur 39ème anniversaire de mariage en juin. Le Dr Sam Beckett n'est jamais rentré chez lui."



++

 

Captain Z-Ro

Série de Science Fiction datant de 1956, chaque épisode (durant de 15 à 30 minutes) se voulait à la fois éducatif et ludique. La série visait un public familial, rassemblant devant le petit écran enfants et adultes. Elle compte 26 épisodes.
Casting : Roy Steffens, Bobby Trumbull, Bruce Haynes. Ecrite par Roy Steffens.
Histoire : Le capitaine Z-Ro est un explorateur du Temps et de l'Espace ! Quelque part dans une région éloignée de la planète Terre se trouve son laboratoire. Dans ce lieu secret, connu seulement de quelques personnes au monde, le Capitaine Z-Ro et ses associés expérimentent le voyage dans le temps et l'espace pour apprendre du passé et… planifier l'avenir. Lors de leurs voyages ils rencontrent des personnages historiques tels Gengis Khan, Christophe Colomb, Léonard de Vinci…
Plus d'infos

L'extrait que l'on voit au cours de Mirror Image est probablement le générique qui, comme CQ, commence par une "explication de la série" par un narrateur. Voici le prologue en VO :
"Somewhere on an uncharted portion of the planet Earth stands the laboratory of CAPTAIN Z-RO. In this secret location, known only to a few in the outside world, CAPTAIN Z-RO and his associates experiment in time and space to learn from the past to learn for the future."
Et la traduction entendue dans l'épisode, plutôt approximative :
"Captain Z-Ro, l'explorateur qui poursuit ses recherches dans le Temps
et l'Espace ! Il se trouve dans un lieu que très peu de gens connaissent, dans un monde lointain…"


++

 


Daylight Savings Time (horaires d'été)

Le 2 février 1942, en temps de guerre, Franklin Roosevelt institue le "Daylight Saving Time" jusqu'au 30 septembre 1945. De cette date à 1966, aucune loi n'est en vigueur sur le Daylight Saving Time, de sorte que les Etats et localités sont libres de choisir si elles respectent le Daylight Saving Time et peuvent choisir quand il commence et quand il finit.




LIENS

¬ Script de l'épisode (VF)

¬ Bande annonce + "Alternate ending" (VO)

 

 

LA CRITIQUE DE : Samalia

 

Histoire :
8 août 1953, Cokeburg, Pennsylvanie, USA. Le Dr Sam Beckett se transmute dans la peau de… personne. Le reflet qu'il voit dans le miroir de ce bar où il a atterri n'est autre que le sien. Pourtant il n'est pas rentré chez lui. Apparemment il se trouve dans une ville minière et doit sauver des mineurs victimes d'un coup de grisou.
Mais Sam se rend bien compte que ce n'est pas une mission comme les
autres, les personnes qui l'entourent ressemblent à s'y méprendre à des
gens qu'il a rencontrés lors de précédentes transmutations. Et le barman parait savoir beaucoup plus de choses sur le projet Quantum qu'il ne veut bien l'admettre.
Al quant à lui essaie de retrouver Sam, sans beaucoup d'espoir puisque la salle d'attente de Stallion gate est pour la première fois vide !

Personnages secondaires :
- Al le barman : personnage énigmatique qui ne semble pas pouvoir répondre autrement que par des questions. Il parle à Sam comme s'il savait qui il était réellement et les raisons quil'amènent dans ce bar. Il n'en faut pas plus à Sam pour en conclure qu'il est LE responsable de ses sauts incontrôlés - autrement dit Dieu, le Destin ou quoi que ce soit
d'autre.
- Stawpah : Vient de Marianna. Il était le meilleur mineur du coin, sortait 24 tonnes de charbon à chaque fois. Sa grand-mère Bubba sortait 16 tonnes. Quand la mine de Marianna a explosé, il a été le seul
survivant. Le travail dans l'eau l'a rendu bossu, tout tordu, déformé.
Il boit du Pepsi Cola. Ses conversations avec Al le barman sont plutôt étranges, à croire que lui aussi le considère comme celui qui a toutes les réponses.
- Gooshie : vieil homme à la longue barbe blanche, boiteux. Comme son
homonyme du Projet Quantum, il est connu pour son haleine fétide. Mais
peut-être que lui aussi n'est pas celui qu'il prétend être…
- Ziggy le mineur : son vrai nom est Simon Serbonovich, c'est Al le
barman qui lui a donné son surnom de Ziggy parce que lors d'une partie
de basket, il a fini sa course dans un radiateur et a zigzagué pendant une semaine. Il a tendance à mélanger les mots et à les employer n'importe comment ce qui rend ses interventions assez surréalistes.

Critique :
Un épisode hors norme dans la série. La première fois qu'on le voit on peut être déçu pour plusieurs raisons : c'est le dernier épisode et la fin laisse plus que perplexe, on ne comprend pas vraiment tout, que ce
soit au niveau des dialogues ou de l'histoire.  Mais c'est aussi ce qui fait de lui un épisode exceptionnel. Pour bien comprendre l'épisode il faut aussi - et surtout - être un fan de la première heure, avoir vu tous les épisodes, voire les connaître par cœur : ce n'est pas un épisode qu'on apprécie en une fois, il faut le voir et le revoir pour comprendre tous les doubles sens des répliques, pour dénicher toutes les petites allusions, les indices semés ici et là. On se croirait presque plongés dans la Quatrième Dimension. C'est probablement l'un des meilleurs épisodes qui ait été écrit pour une série et l'un des rares qui provoque encore des discussions enflammées des années après la fin
de la série (cf dossier sur le dernier épisode).

Musique :
- "Accentuate the Positive" par Bing Crosby and the Andrews Sisters
- "Georgia" par Ray Charles


Références historiques :
- Seconde guerre mondiale : Camp Edwards (camp d'entraînement pour les soldats, dans le Massachusetts)

Chronique anachronique :
- Syndrome de Dawn (Le premier chromosome humain d'anormalité est identifié en 1959)
- Velcro (1957)
- Photo holographique
- Capitaine Galaxie (1957)

Références culturelles :
- Bières Duquesne, Schlitz, Iron city (bière de Pennsylvanie), Fort pitt
- L'équipe The Pirates : équipe de baseball de Pennsylvanie. Ralph Kiner Pittsburgh a joué dans cette équipe de 1946 à 1953. Il était le héros des travailleurs des industries locales qui venaient au stade uniquement pour le voir frapper ses balles puissantes. Il fait partie des joueurs de légende.
- La Pitsburgh PostGazette existe toujours : http://postgazette.com
Un des articles de la PostGazette est signé Al Abrams. Il a rejoint la
PostGazette en 1926 et a tenu une chronique de 1947 à 1974 intitulée "Sidelights on Sports" (on en voit un morceau à l'écran).
- Daylight Savings Time (qui correspondent à nos heures d'été et d'hiver en France) - voir encadré ci-contre.
- Captain Z-Ro - voir encadré ci-contre.
- Guerre froide : article de la PostGazette de Pittsburg annonçant que les Russes ont La bombe H. Et effectivement c'est le 20 août 1953
qu'elle fait exploser sa première bombe H, soit un an après les USA… mais pas sur Pittsburg.
- Illégalité du crédit dans les bars en Pennsylvanie : the Liquor Control Board veille au respect des lois, donne et retire les licences…
- Films de Bogart : "Règle numéro un pour un barman : ne jamais donner un renseignement pour rien".


Acteurs à remarquer :
Bruce McGill (Al) : Dr. Ernst 'Weird Ernie  dans Genesis/pilote, Jack
Dalton dans MacGyver
John D'Aquino (Tonshi) : Franck La motta dans Jimmy et Le retour du mal. Vu dans Troisième planète après le soleil, il est aussi Stuart Dunston dans JAG.
William Morgan Sheppard : Dr. Zito dans MacGyver
Richard Herd (ziggy) : Moe Stein alias "Capitaine Galaxie" dans Futur
boy
. Wilhelm dans Seinfeld, le père du Lieutenant Paris dans Star Trek
Voyager…
Michael Genovese (Mr Collins) : Don Geno Frascotti" (Michael Genovese) dans Double Identity. Officier Al Grabarsky dansUrgences (le mari de l'infirmière)
Susan Diol : Beth Calavicci dans M.I.A. A joué dans plusieurs soaps
tels que General Hospital, Les jours de votre vie…
Dan Butler (Mutta) : Jake Dorleac dans Southern Comforts. Vu dans la
mini série De la Terre à la Lune, Frasier (Bob "Bulldog" Briscoe)
Brad Silverman (Pete) : Jimmy la Motta dans Jimmy, Choc en retour et Le retour du mal.
J.D. Daniels (un des deux gosses) : Josh Elroy dans  Tale of Two Sweeties
Michael Bellisario (l'autre gosse) : "Little Boy" dans l'épisode Camikazi
Kid
, Billy dans l'épisode Play Ball, Martin Jr. dans l' épisode Tale of Two Sweeties. Mike 'Mikey' Roberts dans JAG.
James Whitmore Jr. (rôle du Capitaine de police) : Bob Crockett dans l'épisode 8 1/2 Months, Clayton Fuller dans l'épisode Trilogy: Part 1 (One Little Heart). Capt. James Gutterman dans les Têtes brûlées. Il a réalisé de nombreux épisodes de Code Quantum mais aussi de Dawson's
creek, Dead like me, Enterprise, Angel, Buffy, Mr&Mrs Smith (série de Scott Bakula), X-Files, JAG…
Donald P. Bellisario (entr'aperçu au bar) : créateur de magnum PI, Code Quantum, JAG, pour ne citer que les plus connues. On le voit aussi dans l'épisode A Portrait of Troïan.

De l'autre côté du miroir :
Sam croise des visages qu'il a déjà vus :
- Al le barman ressemble à s'y méprendre au Dr Ernst (dit "Toc Toc Ernie" en VF / "Weird Ernie" en VO), vu dans l'épisode Pilote de la série.
- Les deux enfants sur le trottoir ont été les siens lors du leap où il était polygame.
- Ziggy le mineur était le Capitaine Galaxy dans l'épisode où Sam était
lui-même Futur Boy.
- Pete était le trisomique Jimmy dans lequel il s'est transmuté et son
frère Tonshi était le frère de Jimmy, Frank LaMotta.
- Mr Collins était le terrible et jaloux parrain Don Gino dans Veule mais pas trop.
- Le Capitaine de police était Clayton Fuller dans la Trilogie, père d'Abigail, grand amour de Sam et mère de sa fille unique Sammy-Jo.
- Mutta était Jack Dorléac, mari violent d'une femme qui avait trouvé
refuge dans un bordel dans Amour à vendre/ Southern Comforts.

Sam croise des noms qu'il a déjà entendus :
- Al, le barman et son hologramme préféré
- Ziggy, le mineur et son ordinateur
- Gooshie, le mineur-leaper et son programmateur

A noter que si Sam n'a jamais rencontré Stawpah, il apprend par la suite qu'il est probablement l'oncle mort de Al.


Détails, pinaillages, etc. :
- Entre le leap de fin de l'épisode Memphis Melody et le début de Mirror Image, quelques différences notables :
Quand Sam arrive, la porte se referme, il ôte son chapeau et avance vers le bar.
Dans la version de MI, la porte se referme, Sam se tourne vers le
ventilateur qui lui souffle dans la figure, retire son chapeau et avance
vers le bar. La musique qu'on entend en arrière fond passe en entier dans le leap de Memphis Melody alors que dans MI le refrain passe en boucle.
Les dialogues sont aussi différents.
Leap de Memphis Melody :
Sam : "Qu'est ce que vous avez comme bière ?
Le barman :  Schlitz.
Sam :   Schlitz... Schlitz ???
Le barman :  J'ai aussi une brune et une blonde en bouteille.
Sam : Ben je prendrais la Schlitz
Le barman :  Normale... ou grande ?
Sam : Grande."
Version Leap Mirror Image :
Sam : "Qu'est ce que vous avez comme bière ?
Le barman :  Schlitz.
Sam :   Schlitz ???
Le barman :  J'ai de l'Iron City ou de la Fort Pitt en bouteille.
Sam : Ah euh non, non... De la Schlitz, ça ira très bien...
Le barman : Verre normal ou verre fin ?
Sam : Verre fin."

- Deux leaps dans cet épisode, le 8 août 1953 à Cokeburg et en avril 1969 chez Beth.
- Curieusement, Sam ne semble pas se souvenir d'avoir déjà vu le visage du Barman, pourtant il se souvient parfaitement des autres.
- Pourquoi Al est-il habillé avec son uniforme ?
- Ziggy estime à un mois le temps de recherche pour retrouver Sam, deux semaines et demi si elle trouve un neurone de liaison. A noter que si
Sam ne se trouve pas dans la salle d'attente ça veut dire qu'il s'est
transmuté en lui-même. Alors pourquoi quand il se transmute dans son corps à treize ans, a-t-on Sam dans la salle d'attente ?
- Al le barman ne répond pas aux fausses questions de Sam, même si celui-ci nous en fait une magnifique cascade pour obtenir la date du jour : "La photo doit remonter aux... combien ? …. au moins à quelques années, non ?... Ca fait ?... Oh oh vous avez pas le journal d'aujourd'hui par hasard ?"

- Cohérence de traduction entre l'épisode Pilote et celui-ci :
Stawpah : "Tu n'oublies jamais rien. Je me demande ce qu'il pourrait se passer ici si ça t'arrivait.
Al : 100% de chances que ça tourne au vinaigre...
/ Flash Back : Sam revoit Al dans l'extrait du pilote. /
Al : "Je dois dire qu'il y a 100% de chances qu'une partie de ton
voyage expérimental dans le temps se mette à tourner au vinaigre..."
Or si on se réfère à ce que dit Al dans l'épisode pilote, voilà la
traduction :
Sam : "Mais dites-moi au moins ce que vous avez le droit de me dire ?
Al : "Que tu fais partie d'un programme scientifique pour remonter le temps qui a pour ainsi dire déraillé".

- Stawpah a eu 40 ans en mars mais il dit qu'il a 50 ans… Gooshie dit qu'il est mort en 1933. Ca fait 20 ans. Donc, soit il est mort à 20 ans,
soit à 30. Veut-il se rajeunir ou y-a-t-il une autre raison ?
- Quand Sam demande à Al le barman si son nom est Calavicci, celui-ci lui répond que non… mais ne lui donne pas son nom.
- Stawpah et l'oncle de Al Calavicci ne font qu'un. L'oncle de Al se
transmute lui-aussi mais il est mort en 1933.
- Sam à la fin de l'épisode a la possibilité de rentrer chez lui mais il
décide de ne pas le faire pour permettre à Al et Beth d'être réunis.
Mais sachant l'importance qu'a Al dans le projet Quantum, on peut se
demander s'il ne met pas en péril le projet lui-même. Or on sait que ce
n'est pas le cas puisque le projet existe même si Al ni participe pas
(Voir l'épisode A leap for Lisa). Mais n'oublions pas ce que dit Al
avant de voir Sam pour la dernière fois : " Il faut que je te sorte de là ! Et quel qu'en soit le prix, je
t'en sortirai..."
- En générique de fin, on voit une photo du père de Bellisario.
- D'ou viennent les vêtements que porte Sam ? Le chapeau, la chemise blanche et le pantalon n'appartiennent à personne... donc Sam aurait
dû se transmuter dans la combinaison blanche qu'il portait lors du Pilote, non ?
*****


NOTES :
* interview Los Angeles Times, 5 mai 1993.
** chat avec Don Bellisario, 1997
*** Note de l'Amiral
**** Note de Loleap ***** Note de Thomas